Cinema
[Karlovy Vary Film Festival] « A provincial hospital » : Une plongée documentaire dans un hôpital bulgare face au Covid

[Karlovy Vary Film Festival] « A provincial hospital » : Une plongée documentaire dans un hôpital bulgare face au Covid

10 juillet 2022 | PAR quentin didier

Le puissant documentaire A provincial hospital s’érige comme un sérieux candidat pour le prix du Globe de cristal du 56ème Festival de Karlovy Vary. Nous suivons ici le difficile quotidien d’un hôpital bulgare qui fait face au Covid-19 avec des moyens matériels et humains très limités. Avec une approche réaliste particulièrement brillante et pertinente, ce long-métrage met en lumière la lutte du personnel hospitalier lors de la pandémie, et souligne la crise des systèmes de santé partout à travers le monde.

Ilian Metev, Ivan Chertov, et Zlatina Teneva sont tous trois à la réalisation et au scénario de A provincial hospital. Ils posent leur caméra dans un hôpital de la campagne bulgare qui affronte une vague du Covid. Nous suivons alors un quotidien où se conjuguent drame, tendresse, espérance, et espoir.

La question de l’intimité

L’une des premières choses qui interpelle le spectateur dans ce documentaire est le dispositif cinématographique lui-même. Les cinéastes entrent en effet dans l’intimité des soignants mais aussi par conséquent des patients. Ainsi nous sommes amenés à questionner plusieurs choses. D’abord, et comme pour tous les documentaires, nous interrogeons le degré de réalisme de la démarche. A plusieurs moments certains protagonistes fixent la caméra surpris et/ou décontenancés – sont-ils cependant parfaitement informés de la teneur du tournage ?

Il apparait assez logique que les images ne sont pas volées. Mais la démarche naturaliste induit que de nombreuses heures de pellicules ont été capturé – ainsi très vite la caméra se fait oublier, et les images deviennent plus brutes encore. Il peut alors apparaitre délicat d’assister à l’intimité d’hommes et de femmes malades, en proie à un flux de sentiments dû à leur condition. Car ici nous suivons la lente et incertaine hospitalisation d’inconnus qui partagent leurs doutes, leurs craintes, leurs désarrois, et plus encore.

Un propos terriblement nécessaire

Mais une fois la barrière de la pudeur dépassée, toute la pertinence de ce documentaire se révèle par une immersion réaliste et surtout nécessaire. Car ici l’expressivité du récit approche une forme d’authenticité – nous vibrons avec les patients et le personnel hospitalier à travers les joies et les peines qui constituent leur difficile quotidien. Par cela il est aisé de comprendre ce que la situation a été et est encore pour les hôpitaux. Tout en rendant un honneur primordial aux professionnels de santé, A provincial hospital interpelle avec un propos universel qui figure un futur délicat où les systèmes de santé doivent être sérieusement repensés et réhabilités.

 

Visuel : ©Film Servis Festival Karlovy Vary

[Karlovy Vary Film Festival] : Le palmarès de la 56ème édition
Avignon OFF : Coupures à la Scala Provence
quentin didier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture