Cinema

Jafar Panahi condamné à 6 ans de Prison

21 décembre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Après avoir espéré une amélioration de sa situation, avec sa libération sous caution au printemps dernier, le cinéaste iranien a été condamné à 6 ans de prison par la République islamique d’Iran, selon une déclaration de son avocat datant du 20 décembre 2010. .

Le réalisateur du « Ballon blanc », de « Sang et or », et du « Cercle » dénonce dans ses films la place réservée aux femmes en Iran, les conditions de vie, les « efforts de guerres » et autres thèmes délicats dans la République islamique d’Iran. Ses réalisations sont interdites par le gouvernement , et ne circulent que sous la forme de DVD ou de VHS. Elles ont néanmoins influencé beaucoup de jeunes cinéastes iraniens.

Après sa participation, au printemps 2009, aux manifestations contre la réélection d’Ahmadinejad et sa protestation contre le chef de l’état au festival de Montréal, Panahi a été interdit de Berlinale, de Festival de Cannes (où son siège de juré est resté vide), et à la Mostra, de Venise en 2010. Alors que sa situation semblait meilleure depuis sa libération sous caution, en mai dernier, le cinéaste vient d’être condamné à six ans de prison. Il est également interdit de réaliser des films et ne peut quitter le pays pendant 20 ans. C’est ce qu’a déclaré l’avocat du cinéaste, le 20 décembre dernier.

Pour en savoir plus sur Jafar Panahi, lire notre dossier.

Assistez à l’enregistrement de Yules, Cali et Radiosofa sur France Inter, mercredi 22
Noël : les cadeaux hotte culture pour vos proches et votre… meilleur ennemi
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Jafar Panahi condamné à 6 ans de Prison”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *