Cinema

Homeland : une série américaine post 11 septembre au Forum des Images

Homeland : une série américaine post 11 septembre au Forum des Images

19 avril 2012 | PAR Celeste Bronzetti

Séries Mania a débarqué pour sa troisième saison au Forum des Images : avec une programmation largement achevée et bien attrayante, on a l’impression que la charge de nouveautés pour cette édition 2012 rend la semaine du festival encore plus sensationnelle que d’habitude. Hier les deux premiers épisodes de la série Homeland, qui se présente comme la révélation de l’hiver dernier.

Le Festival, d’après les mots de présentation de curateurs, a l’ambition de sélectionner parmi le nombre important de séries diffusées sur l’année, celles qui se marquent pour leur intelligence et leurs qualités. Un propos difficile, étant donné le développement de la mode des séries et donc la productions démesurée de produits de basse qualité. Mais la programmation, couvrant la production mondiale, semble respecter ce propos du début à la fin.

Hier soir au Forum des Images Gideon Raff a présenté Homeland, une série diffusée à partir d’octobre dernier et dont il est l’un des créateurs. Le projet est né en 2010 quand, d’après la série israélienne Hatufim, Howard Gordon et Alex Gansa, ont décidé avec Gideon Raff de donner forme à la première série américaine qui semble traiter de façon lucide et intelligente les troubles les plus intimes apportés aux États-Unis par le 11 septembre 2001.

La surprenante Claire Danes joue le rôle d’un agent de la CIA qui croit reconnaître dans le retour inattendu d’un prisonnier de guerre en Iraq, la possibilité d’un piège terroriste jouée de l’intérieur. Elle pense qu’il travaille pour un des majeurs terroristes islamistes survécus à Bin Laden et elle décide de s’introduire chez lui pour installer des caméras et des micros dans la maison où le soldat Brody vit avec sa famille. Traitée comme une névrotique, obsédée par la terreur du complot, Carrie se retrouve à envisager toute seule ses enquêtes. Depuis son canapé elle espionne la vie de ce soldat rescapé au regard ambigu : qu’est-ce que les cauchemars et les actes de violence soudains de Brody cachent-ils? Est-ce qu’il y a une vérité cachée qui mettrait en danger la nation derrière les blessures causées par la captivité du soldat ?

« On a tous raté quelque chose ce jour-là » est l’aveu difficile qui semble ressortir de la réflexion des agents CIA américains 11 ans après le désastre des tours jumelles. Le contenu de ces deux premiers épisodes semble suggérer qu’un sens de solitude profonde réunit le soldat Brody et l’agent Carrie et qu’il y a des zones de silence insondable que la suite des épisodes cherchera à pénétrer. La première saison compte 12 épisodes et elle a été entièrement diffusée sur Showtime. En attendant la sortie de la deuxième saison en programme pour l’automne 2012, Canal+ transmettra prochainement les premiers épisodes en version française.

Une série bien construite qui résume au mieux la perméabilité toute récente et toujours plus grande entre série et cinéma de laquelle les créateurs du Festival au Forum des Images se sont inspirés.

Live Report : Cold Specks au Silencio
Kenzo relooke les chaussures Vans
Celeste Bronzetti

3 thoughts on “Homeland : une série américaine post 11 septembre au Forum des Images”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *