Cinema

Hasta la Vista, un road movie tendre et intelligent

Hasta la Vista, un road movie tendre et intelligent

27 février 2012 | PAR Yaël Hirsch

Prix du public au festival de l’Alpe d’Huez, Grand Prix des Amériques » à Montréal, repéré à cette dernière occasion par Claude Lelouche qui s’en est fait le porte-parole en France, Hasta la Vista est un films sur trois adolescents belges qui ont envie de vivre…. et surtout de connaître une première expérience sexuelle. Le road-trip qui les mène du plat pays aux frontières de l’Espagne est un périple drôle et touchant où l’amitié et l’acceptation de l’autre dans toutes ses différences. A ne pas manquer en salles à partir du 7 mars 2012.

Philip, Lars et Jozef se sont rencontrés à un club d’œnologie. Ils ont tous entre 20 et 30 ans et sont tous encore vierges. Lorsqu’ils découvrent qu’ils peuvent mettre fin à cette situation et se lancer à l’assaut du plaisir dans une maison close d’Espagne, ils se lancent dans un grand projet de voyages. Ils mentent à leurs parents sur l’objet du voyage. Trouvent une accompagnatrice truculente et finissent par se mettre en route : chacun touché par un lourd handicap, les trois jeunes-hommes imaginent que ce voyage est leur seule chance de ne pas rester puceaux.

Profond, drôle et extrêmement bien joué, « Hasta la Vista » parvient à traiter la question du handicap avec précision, sensibilité et surtout humour. Inspiré par un documentaire de la BBC, mais capable de varier le ton entre franche rigolade et moment tragique de la vie, Geoffrey Enthoven filme un voyage entre amis, et parvient à montrer tout ce que le handicap ne permet pas, sans jamais tomber dans le pathos. On sort du film à la fois souriants et ressentant physiquement ce que cela veut dire de pouvoir se mouvoir à sa guise. Les trois jeunes comédiens sont d’une simplicité absolument parfaite et dans le personnage irrésistible de leur infirmière spécialiste en camping, Isabelle Hertogh est une véritable révélation. Une très belle comédie déjà plébiscitée par tous les publics qui ont eu la chance de le voir.

Hasta la Vista, de Geoffrey Enthoven, avec Robrecht Vanden Thoren, Gilles De Schrijver, Tom Audenaert, Isabelle de Hertogh, Belgique, 2011, 1h53, sortie le 7 mars 2012.

Infos pratiques

Nonoche, des écrits de jeunesse d’Irène Nemirovski inédits aux éditions Mouck
Maurice André : le trompettiste virtuose s’en est allé
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “Hasta la Vista, un road movie tendre et intelligent”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *