Cinema

FFFA : le palmarès de la 8e édition annoncé !

FFFA : le palmarès de la 8e édition annoncé !

21 novembre 2019 | PAR Donia Ismail

Après douze jours cinématographiques intenses, le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec a annoncé le 19 novembre les lauréats de son concours de courts-métrages. Le grand vainqueur: Asmahan la diva de Chloé Mazlo qui rafle le Prix du Jury et du public dans la catégorie documentaire.

 

Clap de fin pour une huitième édition haute en couleur du Festival du film franco-arabe. Après douze jours de voyages intenses en terres arabes, il est venu le temps de dire au revoir à l’événement. Mais pas si vite ! Mardi 19 novembre, curieux et réalisateurs étaient réunis au cinéma du Trianon pour un dernier rendez-vous cinématographique. La marraine et le parrain de cette édition, Sabrina Ouazani et Yassine Azzouz, ont ainsi couronné les lauréats du concours de courts-métrages du FFFA, événement central du festival. Aux côtés du Maire de Noisy-le-Sec, Laurent Rivoire, et la directrice du cinéma Le Trianon et programmatrice du festival, Annie Thomas.

Récompenses

Le public ainsi qu’un jury composé de Amal Guermazi, spécialiste de l’œuvre de Youssef Chahine, Florian Deleporte, directeur et programmateur du Studio des Ursulines et Elsa Na Soontorn, programmatrice à l’Agence du court métrage, ont ainsi récompensé chacun deux courts-métrages.

 

Prix du Jury :

· Meilleure fiction : Gauche droite de Dridi Moutii (Tunisie)

· Meilleur documentaire : Asmahan la diva de Chloé Mazlo (France)

Prix du Public (invité à voter lors d’une séance gratuite le dimanche 17 novembre) :

· Meilleure fiction : La Hchouma d’Achraf Ajraoui (France)

· Meilleur documentaire : Asmahan la diva de Chloé Mazlo (France)

Les lauréats des Prix du jury, Achraf Ajraoui et Chloé Mazlo, seront invités à la 26e édition du festival du film franco-arabe, qui se tient à Amman en Jordanie en juin 2020 pour y présenter leur film.

Visuel : FFFA

Catherine Diverrès souveraine dans l’élégance de ses adieux
Helena Rubinstein face aux forgerons africains
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *