Cinema
FFA Angoûleme, Jour 4 : Le divorce est consommé

FFA Angoûleme, Jour 4 : Le divorce est consommé

26 août 2017 | PAR Sylvain Lefèvre

Ce vendredi est placé sous le signe de la rupture. Casting de haut-vol ou caprices de stars, le public en fait les frais.

La journée avait pourtant bien commencé. En matinée, les jardins de l’hôtel s’alanguissaient sous un soleil chaleureux et de-ci, de-là, la valse des interviews continuait son petit bonhomme de chemin. A l’extérieur, comme à l’habitude, les files de cinéphiles s’allongeaient devant les sites de projection. Aux abords immédiats, on sentait pourtant une certaine fébrilité parmi les fans.

Fébrilité avant l’arrivée
C’est en début d’après-midi que l’énervement gagnait toutes les équipes du festival. Aux environs de 14h30, le couple mythique du « Dernier métro » allait enfin fouler le sol Angoumois pour le plus grand plaisir des fans venus en nombre dans l’espoir de décrocher un sourire, un autographe ou simplement de pouvoir crier leur admiration à ces deux monstres du cinéma français.

Hélas, pour beaucoup ce fût la déception. Dès l’arrivée à la gare, Catherine Deneuve, manifestement surprise d’un accueil tant médiatisé, s’éclipsa très vite. Gérard Depardieu quant à lui se contentait de saluer de loin le public. « Pas grave, ils doivent aller à l’hôtel ou au cinéma, on les aura là-bas » tentait de se consoler le public qui avait fait le déplacement.

A l’hôtel, les fans en furent de nouveau pour leur frais. Arrivé et sorti par le parking souterrain, le couple du jour restera invisible du grand public. Seuls quelques privilégiés ayant accès aux jardins de l’hôtel auront la chance de les apercevoir lors d’un bref photocall. Pourtant, lors de la conférence de presse, tous deux se déclaraient ravis d’être à Angoulême et ne tarissaient ni d’éloges envers le festival, ni de déclaration d’une indéfectible amitié l’un envers l’autre.

Huées au ciné
Restait donc le cinéma pour la présentation en avant-première de « Bonne Pomme » devant une salle comble. A son arrivée, après un bref salut du bras en direction du public lors de sa descente de voiture, Gérard Depardieu s’engouffrait dans le cinéma malgré les nombreux appels du public qui s’égosillait. Catherine Deneuve, quelques minutes plus tard et a priori bien remise de sa petite frayeur de l’arrivée, sembla plus sensible à la sympathie que lui voue le public. Elle prit le temps de faire quelques selfies, de signer quelques autographes et de poser avec Guillaume De Tonquedec puis disparût à son tour. En salle, la situation ne s’améliora guère. Seule la réalisatrice Florence Quentin daigna descendre sur scène tandis que le couple restait en haut de la salle dans la pénombre. Les huées du public ne se firent pas attendre à tel point que la réalisatrice finit par jeter l’éponge faute d’être écoutée. Les applaudissements peu nourris entendus à la fin du film ne saluèrent donc pas uniquement la qualité de l’œuvre mais marquent aussi une certaine rupture entre le public et les invités du festival lors de cette journée.

Sylvain Lefevre

L’agenda des soirées du week end du 25 août
Rock en Seine 2017: jour 1 [LIVE REPORT]
Sylvain Lefèvre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *