Cinema

Festival Sundance du 20 au 30 Janvier

25 janvier 2011 | PAR Coline Crance

C’est reparti pour une nouvelle édition du Festival Sundance. Créé en 1978 à l’initiative de Robert Redford, ce Festival est devenu la plaque tournante du cinéma indépendant mondial Référence , évènement incontournable, cette année la programmation ne dément pas la notoriété et l’audace de ce festival. 118 films seront présentés dont 92 avant-premières ! Festival indépendant aujourd’hui à deux vitesses, il ne dénie ni ses succès en projetant Saw ou encore Little miss sunshine ni ses risques et ses prises de positions ; de nombreux documentaires, films et courts-métrages  expérimentaux, documentaires ou de fictions seront présentés.

Sundance devrait encore cette année ne pas pâlir à sa réputation d’être la vitrine des meilleurs documentaires du moment. James Marsh, oscarisé en 2009 pour son film le Funambule , présente cette fois-ci Project Nim narrant l’histoire d’un chimpanzé élevé comme un enfant par des scientifiques dans les années 70. Andrew Rossi présente lui un nouveau documentaire page one : a year inside the New York Times fruit de deux ans d’analyses et de recherches après un an passé dans la rédaction du New York Times. Morgan Spurlock est aussi de la partie. Ce guérillo de la malbouffe après Super size et maître de la parodie avec son fameux Where the hell is Osama Bin Laden s’attaque cette fois-ci à l’industrie  du cinéma avec son nouveau film The greatest movie ever sold. Le spectateur se réjouira ou pas de cette folle plongée dans les artères hollywoodiennes.

Côté fiction , Tom McCarthy présente son nouveau film Win Win. Mark Pellington projette son nouveau long-métrage très attendu par les festivaliers I melt with you …

Le festival reconduit la section « next » qui promeut des films à petit budget et maintient les séances de minuit qui raviront les amateurs de séries B ou de frissons.

Cette année, le festival est aussi marqué par la projection le 27 janvier d’un film un peu particulier. A l’initiative d’un projet financé en partenariat avec Youtube et Ridley Scoot, Kevin Mc Donald a demandé aux internautes le 24 juillet dernier de filmer leur journée. Le montage à partir de vidéos sélectionnées sera révélé lors de cette grande avant-première mondiale à Sundance et sera diffusé en même temps en direct sur Youtube.

Sundance est un festival qui conserve au fil des années son éclectisme  gage on l’espère de jolies découvertes !

No Time for Dreaming de Charles Bradley, nouveau pape de la soul
Frédéric Mitterrand fait le voeux d’une année culturelle sous le signe des diversités
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *