Cinema

Festival du film américain de Deauville: le Programme

Festival du film américain de Deauville: le Programme

19 juillet 2013 | PAR Yaël Hirsch

On savait déjà que cette édition 2013 du Festival du film américain de Deauville s’ouvrirait sur « ma vie avec Liberace » de Soderbergh, aurait Vincent Lindon pour président du jury et aurait lieu du 30 août au 8 septembre. Toute la sélection et le programme des avant-premières sont désormais tombés.

SNOWPIERCER-Projection de presse unique-RECTOSNOWPIERCER (le Transperceige) de Bong Joon Ho fera la clôture le samedi 7 septembre en présence du réalisateur.

Parmi les avant-premières attendues, le nouveau Woody Allen « Blue  Jasmine » sera de la partie dans le cadre de l’hommage à l’actrice Cate Blanchett. JOE de David Gordon Green avec Nicolas Cage,KILLING SEASON de Mark Steven Johnson avec De Niro, et WRONG COPS de Quentin Dupieux où joue Marilyn manson.

Comme chaque année, Deauville sera avec « saison 4 » l’occasion de repérer les grandes séries américaines à venir, dont « Bates motel » de Anthony Cipriano, « The following » de Kevin Williamson (avec Kevin Bacon), et « Once upon a time » de Adam Horowitz & Edward Kitsis.

Aux côtés de Vincent Lindon, le jury est cette année pointu avec Jean Ecenoz, Lou Doillon, Hélène Fillières, Xavier Giannoli, Pierre Lescure, Bruno Nuyten et Rebecca Zlotowski

Aux côtés de Valérie Donzelli, présidente du jury Cartier on retrouvera en autres Woodkid!

Les films en compétition sont :
– A SINGLE SHOT de David M. Rosenthal
– ALL IS LOST de J.C. Chandor, déjà projeté à Cannes
– BLUE RUIN de Jeremy Saulnier
– BREATHE IN de Drake Doremus
– FRUITVALE STATION de Ryan Coogler, réccompensé à Sundance et vu dans la sélection cannoise d' »Un Certain regard »
– AIN’T THEM BODIES SAINTS de David Lowery avec Rooney Mara et Casey Affleck, vu à la semaine de la critique
– LILY de Matt Creed
– SWEETWATER de Logan & Noah Miller
– SHORT TERM 12 de Destin Cretton
– STAND CLEAR OF THE CLOSING DOORS de Sam Fleischner
– THE RETRIEVAL de Chris Eska
– et WE ARE WHAT WE ARE de Jim Mickle qu’on a repéré avec « Mulberry street ».

Jerry Lewis en 3 films actuellement sur nos écrans
[AVIGNON OFF] Ali 74, le combat du siècle
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *