Cinema

Et voici les nominations pour les Césars 2013

Et voici les nominations pour les Césars 2013

25 janvier 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La 38e cérémonie des Césars se tiendra  le vendredi 22 février 2013 au Théâtre du Châtelet, orchestrée par  Antoine de Caunes. Comme à sa création en 1975 par Georges Cravenne, le but est « de promouvoir le cinéma français dans toute sa diversité, sa créativité, ses talents émergents ou confirmés. » Alors, qui sont les heureux nommés ?

Avec dix nominations, les Adieux à la reine de Benoît Jacquot part favori, talonné par les neuf  convoitées par Holy Motors  de Léos Carax part favori ou les huit d’Amour de Michael Haneke, ce dernier ne figurant pas dans la catégorie Meilleur film. Du côté des documentaires, la sélection est pointue et intéressante. Entre Bovines ou Les Invisibles, la barre est haute.

Voici la sélection :

Meilleur film:
Le Prénom de Matthieu Delaporte et Alexandre De la Patellière
Holy Motors de Léos Carax
De rouille et d’os de Jacques Audiard
Les Adieux à la reine de Benoît Jacquot
Dans la maison de François Ozon
Camille redouble de Noémie Lvovsky

Meilleur réalisateur:
Benoît Jacquot pour Les Adieux à la reine
Michael Haneke pour Amour
Noémie Lvovsky pour Camille redouble
François Ozon pour Dans la maison
Jacques Audiard pour De rouille et d’os
Leos Carax pour Holy Motors
Stéphane Brizé pour Quelques heures de printemps

Meilleur film étranger:
Argo de Ben Affleck
Bullhead de Michael R. Roskam
Laurence Anyways de Xavier Dolan
Oslo, 31 août de Joachim Trier
La Part des Anges de Ken Loach
Royal Affair de Nikolaj Arcel
À perdre la raison de Joachim Lafosse

Meilleure actrice:
Catherine Frot dans Les Saveurs du palais
Marion Cotillard dans De rouille et d’os
Noémie Lvovsky dans Camille redouble
Corinne Masiero dans Louise Wimmer
Emmanuelle Riva dans Amour
Léa Seydoux dans Les Adieux à la reine
Hélène Vincent dans Quelques heures de printemps

Meilleur acteur:
Jean-Pierre Bacri dans Cherchez Hortense
Patrick Bruel dans Le Prénom
Denis Lavant dans Holy Motors
Vincent Lindon dans Quelques heures de printemps
Fabrice Lucchini dans Dans la maison
Jean-Louis Trintignant dans Amour
Jérémie Renier dans Cloclo

Meilleur second rôle féminin:
Valérie Benguigui dans Le Prénom
Judith Chemla dans Camille redouble
Isabelle Huppert dans Amour
Yolande Moreau dans Camille redouble
Edith Scob dans Holy Motors

Meilleur second rôle masculin:
Guillaume de Tonquedec dans Le Prénom
Samir Guesmi dans Camille redouble
Benoît Magimel dans Cloclo
Claude Rich dans Cherchez Hortense
Michel Vuillermoz dans Camille redouble

Meilleur premier film:
Augustine d’Alice Winocour
Comme des frères d’Hugo Gélin
Louise Wimmer de Cyril Mennegun
Populaire de Régis Roinsard
Rengaine de Rachid Djaïdani

Meilleur documentaire:
Bovines ou la vraie vie des vaches d’Emmanuel Gras
Duch, le maître des forges de l’enfer de Rithy Panh
Les Invisibles de Sébastien Lifshitz
Journal de France de Claudine Nougaret et Raymond Depardon
Les Nouveaux chiens de garde de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat

Meilleur film d’animation:
Edmond était un âne de Franck Dion
Ernest et Célestine de Benjamin Rennet, Vincent Patar et Stéphane Aubier
Kirikou et les hommes et les femmes de Michel Ocelot
Oh Willy… d’Emma de Swaef et Marc Roels
Zarafa de Rémi Bezançon et Jean-Christophe Lie

Meilleur espoir masculin:
Félix Moati dans Télé Gaucho
Kacey Mottet Klein dans L’Enfant d’en haut
Pierre Niney dans Comme des frères
Matthias Schoenaerts dans De rouille et d’os
Ernst Umhaeur dans Dans la maison

Meilleur espoir féminin
Alice de Lencquesaing dans Au galop
Lola Dewaere dans Mince alors
Julia Faure dans Camille redouble
India Hair dans Camille redouble
Izia Higelin dans Mauvaise fille

Meilleur scénario original:
Adieu Berthe
Amour
Camille redouble
Holy Motors
Quelques heures de printemps

Meilleure adaptation:
Luca Belvaux pour 38 témoins
Gilles Taurand et Benoît Jacquot pour Les Adieux à la reine
François Ozon pour Dans la maison
Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour De rouille et d’os
Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière pour Le Prénom

Meilleure musique originale:
Bruno Coulais pour Les Adieux à la reine
Gaëtan Roussel et Joseph Dahan pour Camille redouble
Philippe Rombi pour Dans la maison
Alexandre Desplat pour De rouille et d’os
Rob et Emmanuel d’Orlando pour Populaire

Meilleur montage:
Luc Barnier pour Les Adieux à la reine
Monika Willi pour Amour
Annette Dutertre et Michel Klochendler pour Camille redouble
Juliette Welfling pour De rouille et d’os
Nelly Quettier pour Holy Motors

Meilleur son:
Les Adieux à la reine
Amour
Cloclo
De rouille et d’os
Holy Motors

Meilleure photographie:
Romain Winding pour Les Adieux à la reine
Darius Khondji pour Amour
Stéphane Fontaine pour De rouille et d’os
Caroline CHampetier pour Holy Motors
Guillaume Schiffman pour Populaire

Meilleurs costumes:
Christian Gasc pour Les Adieux à la reine
Pascaline Chavanne pour Augustine
Madeline Fontaine pour Camille redouble
Mimi Lepicka pour Cloclo
Charlotte David pour Populaire

Meilleurs décors:
Katya Wyszkop pour Les Adieux à la reine
Jean-Vincent Puzos pour Amour
Philippe Chiffre pour Cloclo
Florian Sanson pour Holy Motors
Sylvie Olivé pour Populaire

Meilleur court-métrage:
Ce n’est pas un film de cow-boys de Benjamin Parent
Ce qu’il restera de nous de Vincent Macaigne
Le Cri du homard de Nicolas Guiot
Les Meutes de Manuel Schapira
La vie parisienne de Vincent Dietschy

 

La justice française ordonne à Twitter d’aider à l’identification d’auteurs de tweets litigieux
« Calme » Lars Norén au théâtre des Amandiers
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Et voici les nominations pour les Césars 2013”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *