DVD-VOD
Une estonienne à Paris, un film avec Jeanne Moreau en dvd

Une estonienne à Paris, un film avec Jeanne Moreau en dvd

01 mai 2013 | PAR Yaël Hirsch

Premier film de Ilmar Raag, « Une estonienne à Paris » était sorti discrètement sur nos écrans en décembre 2012. Porté par le joli couple de femmes Laine Mägi et Jeanne Moreau, c’est un morceau de cinéma tendre et cosmopolite que des curieux de l’Estonie et les amoureux de Paris se procureront en dvd chez Pyramide, dès le 2 mai.

Après la mort de sa mère, l’estonienne et mère de famille elle-même Anne (Laine Mägi) a besoin de changement. Elle connaît le français ce qui lui permet de briguer une place de dame de compagnie auprès d’une autre estonienne âgée vivant depuis des décennies à Paris : Frida (Jeanne Moreau). Mais une fois sur place, Anne se rend vite compte que Frida ne parle plus sa langue maternelle et qu’elle veut surtout pas d’aide à la maison. La seule chose qu’elle souhaite, c’est la compagnie de son ancien amant, bien plus jeune qu’elle, Stéphane (Patrick Pineau). Petit à petit, à grands renforts de croissants et de patience, Anne va redonner du goût à la vie à Frida.

Joli portrait croisé de deux femmes, l’un découvrant Paris, l’autre ensevelie dans des souvenirs pesants, « Une estonienne à Paris » est un premier film simple et touchant. Moreau y est, à son habitude, juste en chaque parole la plus banale, et en face, la fascinante Laine Mägi ne se laisse pas du tout éclipser. Une jolie réflexion filmée sur l’exil et la mise à l’écart.

« Une Estonienne à Paris » de Ilmar Raag, avec Jeanne Moreau et Patrick Pineau, 1h38, 2013, France / Belgique/ Estonie, sortie dvd chez Pyramide Vidéo, le 2 mai 2013, 19.99 euros.
Bonus :
– Entretien avec le réalisateur Ilmar Raag (22min)
– Présentation des décors par Pascale Consigny, chef décoratrice du film (8min)
– Entretien avec Jeanne Moreau, par Rebecca Manzoni (extrait de l’émission « Eclectik » diffusée le 16 décembre 2012 sur France Inter). (8min)

 

5 reportages sur les conditions de vie en Syrie sur Canal+
Le bunker de Tito devient un musée d’art contemporain
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture