DVD-VOD
[Sortie DVD] « 2 automnes 3 hivers » : belle dramédie atmosphérique avec Vincent Macaigne

[Sortie DVD] « 2 automnes 3 hivers » : belle dramédie atmosphérique avec Vincent Macaigne

31 août 2014 | PAR Olivia Leboyer

2-automnes-3-hivers

L’an dernier, 2 automnes 3 hivers
sortait pour Noël : si vous l’avez manqué en salles, découvrez le en DVD à l’approche de l’automne. Sortie DVD le 2 septembre 2014.

[rating=4]

Original, touchant, drôle, ce beau film se voit et se revoit au fil des saisons et de l’humeur vagabonde. Nous avions adoré le film l’hiver dernier : voir notre critique et notre interview du réalisateur Sébastien Betbeder. Le charme opère toujours, même l’été !

Armand (Vincent Macaigne, Un monde sans femmes et Tonnerre de Guillaume Brac, La Bataille de Solferino de Justine Triet), trentenaire dilettante et rêveur, rencontre la jolie Amélie (Maud Wyler). De son côté, son ami Benjamin (Bastien Bouillon, Le Beau Monde de Julie Lopes Curval) rencontre Katia (Audrey Bastien). Entre des débuts romanesques et le début de la fin, il y a de la place. Quelles idées, quels nouveaux rêves s’infiltrent alors ?

Sébastien Betbeder nous entraîne sur les traces d’une histoire d’amour, le temps de 2 automnes et 3 hivers : une façon personnelle de compter le temps, puisque l’été et le printemps se sont nécessairement écoulés aussi… Mais le temps, c’est avant tout ce que l’on garde en mémoire. Sur un ton très insolite, le film pose la question du grand amour et de sa durée. Si le coup de foudre initial peut s’étirer indéfiniment, les malentendus et chutes de pression mettent à mal les sentiments. Blessés, atteints physiquement et moralement, les personnages nous livrent leurs impressions face caméra, monologues teintés d’humour et de tristesse. Précisément, ces solitudes se répondent, formant une mosaïque hétéroclite, très vivante.

2 automnes 3 hivers, de Sébastien Betbeder, France, 2013, UFO distribution, 1h30, avec Vincent Macaigne, Maud Wyler, Bastien Bouillon, Audrey Bastien, Pauline Etienne, Thomas Blanchard, Olivier Chantreau, Eriko Takeda, Jean-Quentin Châtelain. Sortie le 25 décembre 2013.

visuels: photo, affiche et bande annonce officielles du film.

[Tour de Web] Le street art en crise identitaire
« Reductio ad Hitlerum » : François de Smet interroge ce que le Point Godwin dit de nous
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture