DVDs

L’empire perdu de Karen Shakhnazarov sort en Dvd

L’empire perdu de Karen Shakhnazarov sort en Dvd

21 décembre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Dans les années 1970, à Moscou, Serguei, un jeune étudiant tente de profiter de sa jeunesse malgré des conditions de vie difficile. Il fait la connaissance à la fac d’une jeune fille de sa classe, Liouda, dont il tombe amoureux. Mais trop léger et emporté par ses copains et leurs problèmes, Serguei pourrait bien passer à côté de ce qui compte vraiment pour lui dans la vie.

Karen Shakhnazarov est un réalisateur russe qui a souvent scénarisé et produit lui-même ses films. Sa carrière qui s’étend de 1984, date de son premier long métrage: We Are from Jazz, à aujourd’hui, White Tiger en 2012, est hélas très méconnue en France. Avec cette parution en Dvd , c’est l’occasion de découvrir et de redécouvrir un réalisateur singulier à l’œuvre très engagée, voir aussi notre article sur L’assassin du tsar du même réalisateur.

L’empire perdu (The Vanished Empire) a obtenu le prix de l’Aigle d’Or pour la meilleure réalisation en 2009 en Russie. Le thème de ce film est fort: la jeunesse, tout ce qu’elle comporte de rêves qui, arrivés à l’âge adulte, sont souvent tombés en poussière. Nous suivons l’itinéraire d’un jeune homme optimiste qui a envie de s’amuser et de profiter de sa vie mais qui n’a pas encore réalisé la gravité de l’existence qui va le rattraper. Il est face à des choix, face aux choses pour lesquelles il peut se battre et à celles qu’il doit accepter car il n’y peut rien. Ce film montre toute la beauté et toute la mélancolie de la Russie mais aussi il parlera à tous les spectateurs car il raconte leurs propres vies, les difficultés de chacun à passer de l’adolescence à l’âge adulte et tous ces rêves, cet empire perdu d’optimisme que l’on doit laisser derrière soi.

Une œuvre magistrale, belle, puissante, lyrique avec de beaux plans et d’excellents interprètes. Le film le plus grand public du grand réalisateur russe.

Adrien Brody et PacoVolume amants dans le dernier clip du chanteur
Mediapart : un site rentable
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *