DVDs
« Harmony » second volet de la trilogie Projet Itôh

« Harmony » second volet de la trilogie Projet Itôh

10 septembre 2016 | PAR Sandra Bernard

All the animation poursuit l’édition des films d’animation adaptant les nouvelles de l’auteur de science fiction Projet Itôh avec Harmony, un récit d’anticipation philosophique et angoissant qui remet le libre arbitre au centre des questionnements des sociétés modernes. Ce film à été réalisé par Michael ARIAS et Takashi Nakamura pour le studio 4C°.

[rating=3]

Au XXIIe siècle, 50 ans après une grande catastrophe nommée Maelstrom qui a bien failli faire disparaître l’humanité, une nouvelle civilisation basée sur la santé et le bien être collectif a vu le jour. Celle-ci se complaît dans les bons sentiments et chaque citoyen est surveillé en permanence par l’administration centrale via le système Watch me. Ce système permet non seulement de soigner toutes les maladies, mais également de contrôler l’ensemble du corps des citoyens selon des normes pré-établies, notamment la taille, le poids, la silhouette générale des individus. Implanté dès la naissance, il ne s’active qu’à l’âge adulte.

Aussi, par refus de se voir dépossédées de leur corps et de leur individualité par l’administration centrale, trois jeunes filles décident de se suicider. Mais la tentative échoue pour deux d’entre elles. Quinze ans plus tard, Tuan, l’héroïne est devenue un agent d’élite de l’Helix, l’agence gouvernementale de medicare. Elle se déplace de conflits en zones de guerre pour observer la situation et vérifier la non violation des traités internationaux. Cette semi-liberté est remise en cause quand elle doit se rendre en urgence au Japon. Les souvenirs de sa jeunesse, ses doutes, ses questionnements ainsi que les fantômes de son passé resurgissent alors qu’une étrange affaire de suicides collectifs éclate. Débute alors une enquête entre action, philosophie et sociologie.

Tuan, l’héroïne au fort caractère et à l’assurance presque insolente, pour qui rien ou presque ne semble avoir de l’importance, se retrouve tout au long du film face à ses doutes et ses questionnements philosophiques et déontologiques sur la société toute puissante qui régie à chaque instant les corps et les esprits, de peur d’une nouvelle catastrophe. Passant d’une société aseptisée aux terres sauvages, le film est avant tout une réflexion sur le libre arbitre et le totalitarisme déguisé des sociétés modernes dites civilisées.

Le character design est intéressant mais les graphismes et les plans de la première partie du film sont relativement moyens, manquant de finesse.

La seconde partie du long métrage est nettement plus travaillée. On remarque certains plans d’extérieur de toute beauté. Passé la première scène très prometteuse, le caractère de l’héroïne et ses longs monologues empêchent toute empathie. On regarde avec détachement l’effondrement de cette civilisation où liberté et libre arbitre ne sont plus que des mots, à l’image de l’héroïne pour qui rien ou presque ne semble avoir d’importance…

Ce qui laisse un sentiment d’étrangeté…

Contenu du boitier :

Edition Collector Combo Blu-Ray & DVD
Nombre de disques: 1 Blu-Ray et 1 DVD
Durée: 120 minutes
Langues: Japonais (5.1 et 2.0), Français (5.1 et 2.0)
Sous-titres: Français
Format: Blu-Ray: 1080p – DVD: 16/9
Packaging : Boitier métal, 2 disques, livret couleur 16 pages, 2 cartes.

 Bonus: 

  • Trailers
  • Livret 16 pages couleur

Visuels : All The Animation

« Moderato » : pièce en appartement hypnotisante, en janvier à Paris
Enfin des psys qui pensent à la guérison…
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *