DVD-VOD
François 1er de Christian-Jaque sort en dvd

François 1er de Christian-Jaque sort en dvd

08 octobre 2012 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Honorin, un forain qui rêve depuis des années de jouer le rôle du preux chevalier dans un spectacle musical, se le voit enfin proposer, l’acteur habituel étant souffrant. Pour qu’il puisse mieux se projeter dans le personnage, Cagliastro, l’illusionniste de la foire, le transporte véritablement à l’époque de la Renaissance sous François 1er. Le jeune homme y retrouve ceux qu’il connaît, transposés dans d’autres rôles.

Christian-Jaque fut l’un des réalisateurs français les plus fameux du XXème siècle. Il a tourné avec les plus grands acteurs de sa génération: Bernard Blier, Bourvil, Alain Delon, Danielle Darrieux, Brigitte Bardot, Edwige Feuillère…Avec Fernandel en héros, il a déjà réalisé Un de la légion et Josette en 1936 avant ce film. Il poursuivra ensuite sa collaboration avec Fernandel (voir notre article sur Ernest le rebelle récemment sorti en Dvd aux éditions Zylo aussi). Dans ce film, Christian-Jaque montre déjà son goût prononcé pour les intrigues en costumes. Il nous emmène dans une Renaissance pleine de gaîté grâce à la bonhomie du héros, incarné par Fernandel, mais aussi remplie de menaces, en particulier celles de l’Inquisition. Avec dérision mais justesse, le réalisateur dresse une double critique sociale: de la société contemporaine et de celle de la Renaissance.

 

 

Les personnages sont hauts en couleur, Fernandel rivalise de bonne humeur et déploie toute sa palette de comédiens: de l’amoureux transi au fier chevalier en passant par le naïf à qui l’on en fait accroire et au Nostradamus plein d’assurance. Mona Goya, sa principale partenaire féminine, qu’il retrouvera ensuite dans Ernest le rebelle, est éblouissante de séduction. Les séquences introduisant le fantôme sont également des plus amusantes de même que la manière dont Honorin met toute la cour de François 1er en admiration devant son savoir.

Un film jubilatoire d’un bout à l’autre qui plaira aux petits comme aux grands.

Pauline détective, une délicieuse comédie spirituelle avec Sandrine Kiberlain
Le Roi du Bois au théâtre 71, de l’art abstrait en théâtre
Sandrine et Igor Weislinger

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture