DVDs

Coffret James Bond 007 : grand cinéma pour petit écran !

Coffret James Bond 007 : grand cinéma pour petit écran !

10 mars 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

Alors que le réalisateur Cary Joji Fukunaga posera ses caméra à Matera en avril pour tourner le prologue de James Bond 25 et que Rami Malek est en discussions finales pour jouer le méchant, on apprend que Scott Z. Burns, scénariste de La Vengeance dans la peau et Contagion, a été choisi pour réécrire le script de cette suite, qui sera cette fois encore portée par Daniel Craig. Entendant la sortie en 2020, voici l’occasion de (re)découvrir l’intégrale des 007.

Ce coffret est intéressant pour plusieurs raisons. On y retrouve justement la saga tournée dans les années 2000 avec Daniel Craig,  ces éblouissants « Quantum of Solace », « Skyfall » et « Spectre » qui conclue magistralement cette quadrilogie, mais également « Casino Royale » tiré du premier roman de Ian Fleming consacré à James BOND, que les producteurs n’avaient jamais pu adapter dans les 60’s pour une questions de droits. On y découvre l’origine de 007 sous les trais de Daniel Craig à travers des scènes de cascades, de collisions impliquant avions, hélicoptères, bateaux et bien sûr la célèbre Aston Martin. Sans compter les effets spéciaux plus bluffants les uns que les autres.

Les amoureux des James bond originaux retrouveront avec plaisir Sean Connery qui fût le premier à incarner le mythique agent de cette longue saga. Quarante après, ces scénarios basés sur les romans de Ian Fleming tiennent toujours aussi bien la route. L’image et le sont audio remastérisés sont impeccables. Les fans de Roger Moore se délecteront de son jeu impeccable aux travers des sept épisodes tournés entre 1972 et 1985. Gadgets improbables, voitures de rêve, filles superbes, décors vertigineux 70’s, tous les ingrédients pour vous coller des frissons sont réunis dans ces James Bond. L’humour british en plus. On notera qu’à ce jour que Roger Moore reste le recordman pour avoir incarné le plus longtemps à l’écran l’agent de sa Gracieuse Majesté.  Dans « GoldenEye, Demain ne meurt jamais, Le Monde ne suffit pas, Et Meurs un autre jour », Pierce Brosnan campe lui un James Bond plus proche de celui joué par Sean Connery. On retrouve avec plaisir ce petit coté cynique du personnage, parfois dur et violant, doté de ces petits gadgets de qui font le charme de l’espion. Dans ces quatre films où il incarne James Bond, l’Irlandais se révèle très efficace. La encore, courses poursuites haletantes, tel ce char dans « Goldeneye » ou cette course sur glace dans « Meurs un autre jours sont impeccables sans oublier là encore les interprètes féminines ; aussi belles que courageuses. La restauration des pellicules originales en 4K et un son en 5.1 DTS font de cette édition un must. A découvrir ou à redécouvrir.

 

Les 24 films de James Bond (en DVD simples) :

. « James Bond contre Dr No » (1962)

. « Bons baisers de Russie » (1963)

. « Goldfinger » (1964)

. « Opération Tonnerre » (1965)

. « On ne vit que deux fois » (1967)

. « Au service secret de Sa Majesté » (1969)

. « Les Diamants sont éternels » (1971)

. « Vivre et laisser mourir » (1973)

. « L’Homme au pistolet d’or » (1974)

. « L’Espion qui m’aimait » (1976)

. « Moonraker » (1979)

. « Rien que pour vos yeux » (1981)

. « Octopussy » (1983)

. « Dangereusement vôtre » (1985)

. « Tuer n’est pas jouer » (1987)

. « Permis de tuer » (1989)

. « GoldenEye » (1995)

. « Demain ne meurt jamais » (1997)

. « Le Monde ne suffit pas » (1999)

. « Meurs un autre jour » (2002)

. « Casino Royale » (2006)

. « Quantum of Solace » (2008)

. « Skyfall » (2012)

. « Spectre » (2015)

visuel : image du coffret

 

 

Diotime et les lions : un spectacle musical audacieux et profond autour de la vertigineuse question du désir
J’avais encore tellement de choses à te dire… maman…
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *