DVDs

Le Partage de Midi, de Paul Claudel

09 janvier 2009 | PAR Soren

© Collections de la Comédie-Française.
Photo Claude Angelini

Ysé, jeune femme coquette et habile à mener les hommes, accompagne De Ciz, son mari, jeune provençal parti faire fortune en Chine. Sur le paquebot qui les y emmène, ils font la connaissance de Mesa, homme jeune à la vocation contrariée, et d’Amalric, homme solide et accompli, profiteur matérialiste et grand usurpateur.

 

 

Ecrit en vers libres, Partage de Midi est un texte moderne, époustouflant de force et de rigueur autour du mystère de la passion. Un brûlant chef-d’œuvre qu’il sera à chaque fois bouleversant de découvrir, d’entendre, de voir. Claudel réussit dans un mélange d’intelligence linguistique et de sensation pure, dans un paroxysme d’expression universelle et d’intimité profonde, à atteindre au génie ; et jamais l’autobiographie n’a été aussi loin dans la sublimation du destin individuel.

Paul Claudel (1868-1955) écrit Partage de midi en 1905 suite à une violente déception amoureuse. Rosalie Vetch, la femme pour qui lui, le croyant, avait commis le péché d’adultère, se tourne vers un autre homme. Cette douleur s’ajoute à la souffrance d’avoir senti sa vocation rejetée par Dieu quelques années auparavant. Il met en Mesa beaucoup de lui-même.

Selon un principe qui lui est cher, Antoine Vitez ne cherche pas à banaliser le texte, mais à en explorer toutes les spécificités, celle de la langue et des versets de Claudel et celle de l’époque 1900 et de la société coloniale d’alors : « Claudel n’est pas notre contemporain ». Vitez, athée, jette un regard lucide sur la pièce ; en désacralisant Claudel, il lui rend, aux yeux de la presse et du public, toute sa vigueur et sa beauté. Il a choisi la deuxième version de la pièce par respect et goût pour « ce travail de toute une vie sur un texte ».

Joël Huthwohl, conservateur-archiviste de la bibliothèque-musée de la Comédie-Française

Une pièce de Paul Claudel
Mise en scène d’Antoine Vitez
Réalisation de Jacques Audoir
1976 – 1 h 54 min

 

 

 

 

« Heureuse la femme qui trouve à qui se donner, celle-là ne demande pas à se reprendre. »

Le Jeu de l’amour et du hasard, Marivaux
Monet décrypté au musée Marmottan Monet de Paris
Soren

8 thoughts on “Le Partage de Midi, de Paul Claudel”

Commentaire(s)

  • marie jo digiovanni

    je joue

    janvier 14, 2009 at 11 h 17 min
  • Decailly

    moi qui aime le théâtre. C’est cadeau!

    janvier 14, 2009 at 19 h 33 min
  • Decailly

    c’est super vos concours pour ma culture.Merci.

    janvier 16, 2009 at 17 h 47 min
  • carole lambert

    cest un plus oui pour notre culture

    janvier 16, 2009 at 19 h 36 min
  • Decailly

    carole, rien n’est plus précieux qu’un livre bien écris et d’un bon théatre ou encore d’un film qui vous emporte auprés d’un bol de soupe dans une soif de vie dans un congélateur.Imaginez Carole, c’est cadeau!

    janvier 16, 2009 at 19 h 44 min
  • edwige rousselot

    merci

    janvier 23, 2009 at 9 h 41 min
  • stephane manichon

    C’est Nico qui va être content, lui qui se plaignait que sur France Télévision il n’y avait plus de théâtre : grâce au site, on pourra se faire notre « théâtre » à la demande lol

    février 12, 2009 at 14 h 14 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *