Cinema
Décès d’Irvin Kershner : le réalisateur de l’Empire contre-attaque a rejoint le côté obscur…

Décès d’Irvin Kershner : le réalisateur de l’Empire contre-attaque a rejoint le côté obscur…

02 décembre 2010 | PAR Vincent Brunelin

Le metteur en scène à qui l’on doit, entre autres, le meilleur épisode de la saga « Star Wars », est décédé à Los Angeles à l’âge de 87 ans.

Né en 1923 à Philadelphie, le cinéaste, grand ami de Georges Lucas rencontré alors qu’il enseignait à l’University of Southern California, restera dans la légende pour cet épisode V de Star Wars, sorti en 1980, et considéré par beaucoup comme le plus abouti de la saga inter-galactique. La petite histoire veut qu’il ait d’abord refusé de réaliser la suite de La Guerre des Étoiles, estimant qu’elle serait forcément de moindre qualité. Finalement convaincu par Lucas, il en fit un film sombre s’intéressant à l’évolution des héros et à leurs doutes, et qui vit l’apparition d’un nouveau personnage central, Yoda. L’Empire contre-attaque ne remporta « que » deux Oscars (techniques qui plus est), mais, sans égaler le succès du premier épisode, fut malgré tout un immense succès au box-office.

Auparavant, il avait dirigé Faye Dunaway et Tommy Lee Jones dans Les Yeux de Laura Mars (1978) et Sean Connery dans L’homme à la tête fêlée (1966). Il retrouva d’ailleurs ce dernier dans la peau de James Bond pour le tournage de Jamais plus jamais (1983). Pour son dernier film, il réalisa une autre suite, celle de Robocop (1990). Puis, il mit de côté le cinéma pour se consacrer à son autre passion, la photographie. Sans pour autant totalement abandonner l’univers du 7ème art, donnant de nombreuses conférences, et présidant le jury du festival Fantastic’Arts de Gérardmer en 2007.

Quand le théâtre évoque le sida
System of a Down à Bercy le 6 juin 2011
Vincent Brunelin

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *