Cinema
Red : les papys flingueurs ressortent les armes!

Red : les papys flingueurs ressortent les armes!

17 novembre 2010 | PAR Gilles Herail

Les « retraités extrêmement dangereux » ont connu un bouche à oreille surprenant lors de leur sortie américaine. « Red » est une comédie d’action à l’ancienne amusante et décontractée. Du cinéma popcorn de très bonne tenue !

Red est au départ une bande dessinée publiée par DC comics qui met en scène des ex-agents de la CIA reprenant les armes ensemble pour déjouer un plan visant à les éliminer. Robert Schwentke, réalisateur passe-partout, a été choisi pour diriger l’adaptation qui met en scène un casting réunissant la crème des acteurs séniors anglo-saxons : Bruce Willis, John Malkovich, Morgan Freeman et Helen Mirren.

Le début du film laisse présager une comédie à la About Schmidt sur l’ennui et la frustration liée à l’inactivité se focalisant sur un Bruce Willis en robe de chambre qui meuble ses journées comme il le peut. Prétendant ne pas recevoir ses chèques de pension pour téléphoner à son interlocutrice de la sécu dont il est tombé amoureux, l’ancien as des services secrets s’essaie à son rôle de papy pavillonnaire, entre deux tasses de thé.

L’irruption de l’action et de l’ambiance « comics » est amorcée par une scène efficace où Bruce retrouve ses anciens réflexes face à une armée d’agents venus le nettoyer. La décontraction du propos et le talent des acteurs font ensuite ce qu’il faut pour offrir un spectacle charmant, bardé d’explosions et de combats à gogo menés de main de maitre par nos 4 vieux frustrés de la gâchette.

Sans jamais se prendre au sérieux, le quatuor d’acteurs prend un plaisir évident et communicatif à tordre les idées reçues sur la fatalité du temps qui passe. Un peu fêlés, jouissant de l’adrénaline retrouvée et du plaisir d’utiliser des armes toutes plus improbables que les autres, les R.E.D prennent du bon temps en faisant exploser tout ce qui passe !

Sans être un chef d’œuvre, Red rappelle aux bons souvenirs de la comédie d’action américaine traditionnelle que l’on retrouvait déjà dans l’excellent Knight and Day. S’y ajoute une touche de charme et d’ironie apportée par des acteurs/monuments qu’on ne peut séparer de leurs personnages. Certains reprocheront les baisses de régime d’un film qui sait réserver de nombreuses scènes dialoguées. C’est pourtant ce mélange entre scènes d’action punchy et les retrouvailles de petits vieux nostalgiques qui font le sel du film.

Loin de la mode des comédies Apattow/Ferrel/Sandler souvent encensées en France par les critiques, Red est une véritable comédie populaire plan plan mais plaisante. On en sort le sourire aux lèvres, conquis par l’inexplicable alchimie qui surgit des vrais feel-good movies. On aime ! A lire aussi sur toutelaculture l’article sur la présence et le succès de nos vieux acteurs dans le cinéma français: « dossier: l’histoire d’amour entre le cinéma français et ses anciens ».

Red, de Robert Schwentke avec Bruce Willis, Morgan Freeman, Helen Mirren et John Malkovich

États-Unis. 1h51. Comédie

En salles  le 17 novembre 2010.

Gilles Hérail

Infos pratiques

Le monde de Narnia : l’odyssée du passeur d’aurore (3D)
Le Bonheur des dames fête les 2 ans des sacs Mysuelly, le 18 novembre
Gilles Herail

One thought on “Red : les papys flingueurs ressortent les armes!”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *