Cinema
[Critique, Berlinale] Cesar Chavez par Diego Luna

[Critique, Berlinale] Cesar Chavez par Diego Luna

12 février 2014 | PAR Yaël Hirsch

Sous-titré « Un héros américain », ce biopic du leader chicano César Chavez annonce clairement son agenda. Épopée d’un mouvement pour les droits des travailleurs latinos, ce deuxième long-métrage de Diego Luna est une jolie fresque attendue, qui se regarde avec plaisir.

[rating=3]

Dans la Californie des années 1960, le mouvement pour les droits des travailleurs agricoles sous-payés résonne avec le Civil right movement. La figure de Cesar Chavez (Michael Pena, excellent) fédère les latinos et étend même son aura au-delà des frontières communautaires. Le seul moyen de se faire entendre pour ces travailleurs souvent analphabètes et ne parlant pas bien anglais est de faire la grève. Une grève que les propriétaires terriens (à la tête desquels un John Malkovich divinement petit provincial) tentent par tous les moyens, y compris les moins constitutionnels, de casser… Reste alors à Chavez, sa femme (formidable America Ferrera) et ses proches (parmi lesquels la sublime Rosario Dason) de montrer l’exemple…

Visuellement très marqué par le biopic de Harvey Milk de Gus Van Sant dans lequel Luna avait d’ailleurs joué, ce Cesar Chavez n’invente pas la poudre, ni la manière de mettre en valeur un personnage historique. Mais c’est une fresque qui se regarde avec plaisir et intérêt, même pour ceux et celles qui sont assez allergiques aux grandes déclarations du principe sur la liberté et les droits de l »homme. Porté par un casting bien choisi, avec, en tête d’affiche, un Michael Pena toujours parfaitement mesuré, le film est une réussite. Voyons comment Berlin va l’accueillir, ce 12 février…

César Chavez, de Diego Luna, avec Michael Peña, America Ferrera, Rosario Dawson, John Malkovich, Jacob Vargas, Wes Bentley, USA, 2013, 101 min.

Visuels : ©Greg Smith

[Critique, Berlinale] Avant-première de « Diplomatie » de Völker Schlöndorff, un élégant numéro d’acteurs
François, l’amour et le chocolat
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture