Cinema

Coluche, l’histoire d’un film passé en DVD

22 avril 2009 | PAR Erwan

colucheS’il y a bien une chose que nous avait appris le film Coluche, l’histoire d’un mec, réalisé par Antoine de Caunes en 2008, c’est la vraie motivation de l’ancien de Canal pour l’art du cinéma. Que l’on s’entende, nous ne sommes pas en mesure d’émettre un jugement pour désigner ce qui est du cinéma et ce qui n’en est pas, mais il est évident que le réalisateur n’a pas abordé le comique, toujours aussi populaire, (plus populaire que jamais), dans le but d’enchainer les fanfaronnades, jeux de mots et d’esprit, de manière consensuelle et grand public.
Coluche, l’histoire d’un mec, c’est avant tout le combat militant d’un homme avec ses doutes, ses débordements, ses approximations. Coluche n’est pas représenté ici uniquement comme le comique ou le pourfendeur des injustices, super héros à la Française.

Le résultat est un film assez noir, d’ambiance, d’atmosphère, où se dévoilent des rapports ambigus notamment avec Jacques Attali, (méconnaissable Denis Podalydès) représentant le PS de Mitterrand. Le film évite les flagorneries, les citations. Il va à l’encontre du consensuel et de ce que la télévision policée nous a laissé en héritage. L’histoire d’un mec, c’est vraiment l’histoire d’un mec, loin d’un dieu, loin d’un génie. C’est celle d’un homme de grand talent, bien et mal entouré, surtout travailleur, et avec une vraie conscience sociale. Il était partisan du tous pourri, à droite comme à gauche, sans jamais fermer sa porte à la réflexion. L’honnêteté intellectuelle semble être ici son cheval de bataille, une honnêteté qu’il perd aussi parfois.

coluche2

Les proches de Coluche avaient en partie réfuté ce portrait à la sortie du film. Les critiques, les spectateurs avaient exprimé différemment leur déception de ne pas recevoir la comédie inconsciemment attendue sur le sujet. Malgré tout, la palme revenait à François-Xavier Demaison, qui incarne avec talent le rôle du clown. Dommage, Vincent Cassel, aussi talentueux, mais dans un rôle plus racoleur, celui de Mesrine, n’a pas laissé la place à l’émergence de ce comédien de talent aux Césars. Espérons toutefois qu’après cette prestation, la grande famille du cinéma saura adopter cette recrue au talent confirmé. Quant à Antoine de Caunes, il compose ici un film très personnel. Il y a chez ce militant contre le SIDA (Nulle part, il est inutile de le rappeler), une volonté de continuer à parler d’une voix personnelle contre vents et marées. Que l’on n’aime ou pas son film, il ne sera jamais inutile de l’avoir vu.

Erwan Gabory

NB : Question making of, l’édition DVD assure. On comprend que le travail d’Antoine de Caunes se fait en équipe. Mais qui s’en étonne ? Avec la venue des potes sur le tournage. Il faut découvrir la métamorphose de François-Xavier Demaison en Coluche. Quelques scènes inédites (commentées par Antoine) viennent agrémenter le tout.

Coluche, l’histoire d’un mec, un film d’Antoine de Caunes DVD, sortie le 15 avril, 1h43, distr : Fox Pathe Europa. Pour le commander, cliquez ici

Le Sens de la Vie pour 9,99$
Jeux : devenez le seigneur d’Internet
Erwan

One thought on “Coluche, l’histoire d’un film passé en DVD”

Commentaire(s)

  • Jane

    En tout cas, ça donne envie de regarder ce film !

    mai 3, 2009 at 22 h 02 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *