Cinema

Clash entre Isabelle Mergault et Eric Zemmour samedi, dans « on n’est pas couché ».

04 octobre 2010 | PAR Cindy Vasseur

Samedi dernier, Isabelle Mergault était invitée sur le plateau de « on n’est pas couché ». Elle était venue défendre et promouvoir son dernier film « Donnant-donnant » (voir notre critique). Comme la presse l’avait pressenti, la réalisatrice a eu une grosse altercation avec le duo Nolleau et Zemmour.

La presse en ligne l’annonçait déjà : samedi, lors de la diffusion de « On n’est pas couché » sur France 2, les téléspectateurs assisteraient à un clash entre la réalisatrice Isabelle Mergault et Eric Zemmour, assez critique envers son œuvre.

Si les débuts de l’émission étaient relativement calmes et « bon enfant », avec une Isabelle Mergault en forme et un Daniel Auteuil présent et très bon public, l’interview de ces deux personnalités pour la sortie de « Donnant-donnant » n’en a pas moins viré au clash lorsque Eric Zemmour a pris la parole.

Isabelle Mergault devait savoir, sans nul doute, que le duo infernal de l’émission de Ruquier n’allait pas lui faire de cadeau.
En revanche, ce qu’elle n’imaginait certainement pas, c’est qu’Eric Zemmour lui reprocherait de faire part d’un certain mépris envers les « petites gens » du hameau dans lequel évoluent les personnages de son film.
Selon lui, Isabelle rendrait « ridicules » et « grotesques » ses personnages, leur ôtant toute « part d’humanité ».

Daniel Auteuil et Isabelle Mergault ont tenté de tourner en dérision la critique et d’empêcher les deux Eric de donner leur avis. Ces derniers ont jugé leur attitude « lamentable », estimant qu’ils n’avaient pas à les empêcher de parler et qu’ils avaient chacun droit à leur temps de parole.

Le débat a continué hors plateau, dès le lendemain de l’enregistrement de l’émission, lorsqu’Isabelle s’est expliquée aux micros de RMC. Elle a estimé qu’avant le film ou la réalisatrice, ce sont les spectateurs de « Donnant-donnant » que Zemmour a injuriés : « On a le droit de ne pas aimer, tout dépend si la critique est dirigée contre son auteur ou le travail qu’il a fait. […] Ce n’est pas moi qu’il attaque, ce sont les gens qui ont le mauvais goût d’aimer ce que je fais ». Elle est  également revenue sur les raisons de sa présence sur le plateau: « Innocemment, je me disais qu’on pouvait ne pas aimer mon film, mais je ne pensais pas qu’on pouvait avoir de la haine pour cela ».

Quant à Eric Nolleau, s’il a refusé de donner son avis sur le film, contrairement à son confrère, il a tout de même fini par commenter la brutalité de l’échange après la fin de l’interview, précisant qu’il trouvait inadmissible qu’on ne puisse pas avoir un avis négatif sans être hué et détesté.

S’il on peut aisément comprendre que la brutalité des propos de Eric Zemmour (qu’il n’a pour ainsi dire pas argumentés) ait pu choquer la réalisatrice, l’on peut également comprendre la légitimité de la réaction de Eric Nolleau, qui a finalement été décrié avant même d’avoir pu donner son avis, qu’on ne connaîtra jamais.

Voici la vidéo du clash :

Et le Lien dailymotion vers les explications de Isabelle Mergault aux micros de RTL:


« Zemmour dit que j’ai le mépris des petites gens » Mergault
envoyé par lesgrandesgueules. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Gagnez 10×2 places pour la Soirée STUDIO 54 feat. ROBERT OWENS le samedi 9 octobre
La névrose du monde du travail mise en scène par le virtuose japonais Toshiki Okada
Cindy Vasseur

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *