Cinema

Cheminots de Luc Joulé et Sébastien Jousse : au temps de la privatisation de la SNCF

10 octobre 2010 | PAR Coline Crance

Cheminots est un documentaire de Luc Joulé et Sébastien Jousse. Ce documentaire est parti d’un projet né du désir des représentants des cheminots de Provence – Alpes Côte d’Azur à l’heure de l’ouverture de la SNCF à la concurrence du trafic ferroviaire. Le film sort en salle 17 Novembre 2010.

Cheminots est un documentaire qui plonge le spectateur dans le quotidien des employés de la SNCF. Luc Joulé et Sébastien ne choisissent pas un lieu de tournage anodin. Leur caméra se pose en gare de la Ciotat , là où il y a plus d’un siècle le frères Lumière eux-même posaient leur regard de cinéaste pour filmer cette invention qui allait révolutionner le XX ème siècle. Le train met la société en mouvement, mais qui sont les acteurs de ce grand réseau ferroviaire ?

Au fil des rencontres, en découvrant le travail quotidien des cheminots, le fonctionnement de cette entreprise de service public apparaît. Depuis sa création, le chemin de fer a fédéré des métiers différents qui ont incarné et pris part à la l’histoire mouvementée du XX ème siècle. Les cheminots ont une identité propre qui rassemblent tous les corps de métiers à travers leurs actions et leurs combats. Pendant plus d’un siècle , ils ont œuvré à la construction de leur identité. Mais aujourd’hui comme le montre Luc Joulé et Sébastien Jousse , la privatisation de la SNCF met en danger cette identité et l’harmonie qui s’est formée entre ces divers corps de métiers. À travers leur documentaire, le sentiment de solitude et d’abandon sont unanimes chez les cheminots quelque soit leur génération. Les plus vieux s’inquiètent et se rappellent du glorieux passé et les jeunes bien souvent songent à se reconvertir dans un autre domaine. Le cinéma et l’histoire éclairent tout le long du film ce mal-être. Ken Loach le réalisateur de The Navigators, observe que ce même mouvement a mené la privatisation du chemin de fer anglais à sa faillite, sociale et financière. Le grand résistant Raymond Aubrac en appelle à l’opinion publique et à son information et souligne que cette libéralisation remet en cause le fondement même de notre modèle républicain. La privatisation de la SNCF ne met pas seulement en danger ses employés mais aussi le bien être de ses voyageurs. Si un train est en retard et n’appartient pas à la même compagnie que sa correspondance directe pour telle ou telle ville qui remboursera ou renseignera le voyageur égaré dans la gare ?

Dans ce documentaire le spectateur voit vivre une communauté portée par des valeurs au moment où l’air du temps libéral essaie de les éradiquer, de remplacer la solidarité et le sens du service public par la rentabilité, la concurrence et la compétition ; et comme le montre l’exemple du chemin de fer britannique qui fut re-nationalisé après sa faillite financière que causa sa privatisation, la rentabilité théorique ne prime pas toujours sur le bon sens concret et pratique du quotidien de ces cheminots.

La France de Raymond Depardon à la BNF
Cinespaña : une 15e édition au TOP!
Coline Crance

One thought on “Cheminots de Luc Joulé et Sébastien Jousse : au temps de la privatisation de la SNCF”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *