Cinema
[Cannes 2021, Un certain regard] Bonne mère, tableau sensible avec actrice exceptionnelle

[Cannes 2021, Un certain regard] Bonne mère, tableau sensible avec actrice exceptionnelle

21 juillet 2021 | PAR Geoffrey Nabavian

Deuxième film réalisé par Hafsia Herzi, ce portrait de famille irradie avant tout du fait de la grâce de son actrice principale, Halima Benhamed.

Sous le soleil de Marseille, Nora marche d’un pas tranquille et est chaleureusement accueillie quasiment partout où elle va. Femme de ménage dans la cinquantaine, elle s’active toute la journée et reste pourtant rayonnante et positive. Auprès de sa nombreuse famille, elle sait être aussi ferme, lorsqu’elle trouve que quelqu’un manque à ses responsabilités. Elle-même, en tout cas, va tout faire pour ne pas les esquiver, vis-à-vis de l’un de ses fils attendant son procès en prison…

Davantage qu’un film purement social, Hafsia Herzi semble ici vouloir signer le portrait d’une femme bonne et volontaire. Jamais abattue, Nora est ici, dès les premiers plans, élevée au rang d' »héroïne », de femme dans son quotidien dont la principale qualité est de s’arranger pour toujours être là pour ceux qui comptent sur elle, et dont elle a d’une façon ou d’une autre la responsabilité.

Et le grand intérêt du film est de faire passer cette idée centrale tout en douceur, via des scènes où rien n’est forcé, donnant à voir la vie via ses micro-instants essentiels, où Nora s’avère bien présente pour les autres. Et aussi via un rythme qui ne précipite rien, qui progresse en se calant sur les pas fermes, mais sûr, de cette héroïne, et sur son humanité et sa positivité. Un côté optimiste qui sait, au passage, ne jamais être béat ou tomber dans la naïveté : en ne stylisant rien, en opérant juste les bons choix en termes de réalisation, et de montage, Hafsia Herzi atteint à une parfaite et simple vérité des choses.

Elle a trouvé l’interprète idéale en la personne d’Halima Benhamed, irradiante de naturel, de calme et de force. Splendidement dirigée et filmée, elle apparaît d’emblée comme une figure de cinéma passionnante, porteuse d’un vécu que la réalisatrice aide à s’exprimer dans chaque plan. Sans rien forcer ou appuyer, encore une fois.

Bonne mère est présenté au Festival de Cannes 2021, au sein d’Un certain regard. Il sort dans les salles françaises le 21 juillet, distribué par SBS Distribution.

Retrouvez tous les films du Festival dans notre dossier Cannes 2021.

Pour connaître le Palmarès final complet de Cannes 2021, et les Prix d’Un certain regard, cliquez.

Visuels : © SBS Distribution

Le foisonnement artistique du Centre Pompidou Metz
Une nouvelle directrice pour le festival d’Automne
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture