Cinema
[Cannes 2021, Hors Compétition] Les Héroïques, odyssée pleine de vie où François Créton éblouit

[Cannes 2021, Hors Compétition] Les Héroïques, odyssée pleine de vie où François Créton éblouit

04 août 2021 | PAR Geoffrey Nabavian

Co-écrit et interprété par François Créton, ce long-métrage fougueux sur un marginal un peu vieillissant face à ses responsabilités emporte.

Les Héroïques est l’histoire de Michel, cinquantenaire qui a beaucoup donné dans l’attitude punk et marginale, mais qui essaye à présent de rester sobre, de travailler, et de s’occuper dans de bonnes conditions de son deuxième fils, encore bébé. À l’écran, l’acteur central du film, François Créton – également coscénariste – ne joue pas Michel : il est lui. Son naturel ébouriffant fait merveille, sa diction et son jeu physique, à fleur de peau et terriblement émouvants et justes à la fois, transportent, l’humanité déchirée qu’il paraît traîner éblouit. Et l’on se questionne aussi sur la part autobiographique de ce scénario. Un côté renforcé par le fait que, dans ce film, le fils de Michel, qui vient beaucoup l’aider, a pour interprète Roméo Créton

Long-métrage présenté Hors Compétition à Cannes 2021 – qu’on aurait parfaitement pu voir figurer au sein d’Un certain regard aussi, par exemple, du fait de sa forme forte et de son sujet – Les Héroïques vaut au final tout d’abord pour ses interprètes. Tous sont splendides, et donnent une humanité renversante à l’histoire contée, qu’il s’agisse de Clotilde Courau, si juste et incarnée lorsqu’elle explique au père de son enfant qu’il doit se ranger et « grandir », ou de Richard Bohringer, promenant sa silhouette imposante au fil de plans mélancoliques.

Le film a pour réalisateur Maxime Roy, qui cadre les visages des acteurs au plus près, et donne à voir leurs rides, leur fatigue parfois et leur beauté toujours. On ne cherche au final pas de message social au sein de ce récit, mené au fil d’un montage réussi lui aussi – signé par Nicolas Desmaison et Clément Candelara – conduisant avec énergie le protagoniste central d’un lieu à un autre, où l’attendent, à la suite, des responsabilités à affronter. La vie qui emplit les images, et la positivité de tous les personnages, s’accrochant à la vitesse de leurs motos plus qu’au désespoir et se soutenant les uns les autres, suffisent vraiment à transporter, à vivre ce climat d’urgence aux côtés de ces héros au quotidien pas simple, si beaux.

Les Héroïques est présenté au Festival de Cannes 2021 Hors Compétition. Il sortira dans les salles de cinéma françaises le 17 novembre, distribué par Pyramide Distribution.

Retrouvez tous nos articles sur les films du Festival dans notre dossier Cannes 2021.

*

Visuel 1 : affiche des Héroïques

Visuel 2 : © Pyramide Distribution

Sur les traces de la ballade et de Chopin à 1001 notes
[Cannes 2021, Hors Compétition] Are you lonesome tonight ?, puzzle à suspense dans la Chine actuelle
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture