Cinema

« Boyhood » sacré aux BAFTA

« Boyhood » sacré aux BAFTA

09 février 2015 | PAR Matthias Turcaud

Se calquant totalement sur le palmarès des Golden Globes décerné il y a quelques semaines, l’Académie Britannique des arts de la télévision ou du cinéma ou BAFTA, a sacré le Boyhood de Richard Linkater, en droit d’attendre l’Oscar le 22 février prochain. 

Comme pour celui des Golden Globes, le jury des BAFTA a été séduit par le parti-pris original du dernier film de Richard Linklater, Boyhood, qui a été tourné sur trente-neuf jours en douze ans, permettant de voir les acteurs grandir en temps réel. Le film a remporté les prix du meilleur film, du meilleur réalisateur – accepté par l’acteur Ethan Hawke à la place de Richard Linklater, absent – et aussi de la meilleure actrice dans un second rôle pour Patricia Arquette.

Figurent également au palmarès The Grand Budapest Hotel, la fantaisie de Wes Anderson, située à l’aube dans l’entre-deux guerres, librement inspiré des écrits et de la vie de Stefan Zweig et qui a remporté pas moins de cinq masques – le scénario, les costumes, les décors, le maquillage et la musique signée du français Alexandre Desplat  – ainsi que Whiplash, distingué pour son montage, son son, ainsi que pour la performance de l’impressionnant J.K. Simmons, habituellement sous-employé.

A la manière des Golden Globes encore, les BAFTA n’ont pas démenti le cliché bien connu selon lequel, pour recevoir une récompense quand on est acteur, il faut soit jouer dans un biopic, soit dans un drame pesant, et en tout cas quelqu’un qui a des problèmes – la déjà multi-récompensée Julianne Moore dans le rôle d’une femme atteinte de la maladie d’Alzheimer pour un énième prix supplémentaire et Eddie Redmayne dans le rôle du scientifique iconique Stephen Hawking, souffrant d’une dystrophie neuromusculaire qui l’a paralysé au fil des années et qui était d’ailleurs présent à la cérémonie, où il a fait l’objet d’une chaleureuse standing ovation, pour attribuer le Prix des effets spéciaux à Interstellar de Christopher Nolan.

Retenons encore le Bafta du meilleur film d’animation remis à Lego Movie de Phil Lord et Christopher Miller, celui du meilleur film étranger à Ida de Pawel Pawlikowski, et celui du meilleur documentaire à Citizenfour de Laura Poitras, également en lice pour les Oscars et qui plonge dans l’histoire de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden.

Crédit photo : Creative Commons / masques créés par le sculpteur américain Mitzi Cunliffe en 1955.

Gagnez 3×2 places pour « En Attendant Godot » au théâtre de l’Aquarium (la Cartoucherie) le 8 mars
[La recette de Claude] Carpaccio d’Artichauts
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *