Cinema

Audiard par Audiard par Jean-Pierre Kalfon

27 janvier 2011 | PAR Coline Crance

Tiré du livre de René Château Audiard par Audiard, Jean-Pierre Kalfon par une lecture et un montage transporte les spectateurs dans l’univers d’Audiard, un classique et le reflet pour lui du 20e siècle.

Michel Audiard est l’un des plus grands scénaristes du cinéma français. Né en 1920 dans un quartier populaire du 14e arrondissement ,il vivote et change de métiers fréquemment avant de faire son nid dans le monde du cinéma. Observateur acide de la société, témoins des grands moments de ce 20e siècle, sa langue se fait inscive, vivante et gouailleuse. Sa rencontre avec Jean Gabin à qui il propose le film Gas oil en 1955 le consacre et tourne plus de dix-sept films avec cette grande icône du cinéma français. Le goût de la formule et des images de Michel Audiard impose son style. Cinéaste populaire , il s’attire les foudres de la Nouvelle Vague. Il symbolise le « cinéma de papa ». Michel Audiard à l’adresse de Truffaut répond :  » Truffaut est comme moi, il a aussi un CAP de soudeur à l’autogène, mais c’est bien la seule chose que nous avons en commun. » Indomptable, libre penseur, Michel Audiard incarne une diversité de personalités et de paradoxes que Jean-Pierre Kalfon s’amuse à mettre en évidence et à interroger.

Accroché à son texte , il dresse un portrait large et parfois un peu trop exhaustif de Michel Audiard. Mais néanmoins les phrases , les souvenirs d’Audiard font mouches et nous replongent dans les grands films de cette époque.

Quelques phrases d’Audiard pour la route …

 » – Ta mère et moi tu vas nous faire mourir de chagrin. – Tant mieux au moins on ne retrouvera pas l’arme du crime. »

 » -On a toujours fait chambre commune mais on faisait rêve à part. »

 » -A quoi penses-tu ? -Je pense que le jour où l’on mettra les cons sur orbite tu n’as pas finis de tourner. »

Infos pratiques

Gagnez 10×2 places pour la soirée Shuffle à L’Olympia le 8 fevrier 2011
Notre étrangère : retour discret au pays
Coline Crance

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *