Cinema
Adieux au « Gepetto d’ET »

Adieux au « Gepetto d’ET »

Mario Caligiuri, conseiller régional à la culture, a annoncé ce vendredi 10 août la mort du célèbre créateur d’Alien et d’ET, Carlo Rambaldi. Le peintre et sculpteur spécialisé dans la réalisation d’effets spéciaux quitte Lamezia Terme, ville italienne en Calabre, à l’âge de 86 ans.

A l’origine de la tête d’Alien de Ridley Scott, de l’imposant singe King Kong, ainsi que de l’attachant ET., Carlo Rambaldi reçu trois oscars pour sa réalisation d’effets spéciaux. D’abord appelé pour des films italiens tels que ceux du célèbre Pier Paolo Pasolini, il rejoint vite la scène internationale côtoyant les plus grands de Steven Spielberg dans ET., Rencontres du troisième type ou Possession, à David Lynch dans Dune.

Formé à l’Académie des Beaux-Arts de Bologne, c’est un dragon long de 14 mètres réalisé en 1956 pour le film Le Chevalier blanc de Giacomo Gentilomo, qui le propulsa dans le monde du cinéma. Fréquentant les grandes productions hollywoodiennes, il aiguisa progressivement son savoir-faire par l’utilisation de la mécatronique consistant à combiner électronique, mécanique et ingénierie. La consistance de ses créateurs atteignait un niveau de vraisemblance tel qu’il lui valut une escale au tribunal de la justice italienne, celle-ci accusant le cinéaste Lucio Fulci de « torture sur animaux » à la vue des chiens éviscérés de son film de 1971, Venin de la peur. Carlo Rambaldi fut ainsi contraint de se rendre à la barre afin d’innocenter le réalisateur en dévoilant ses marionnettes.

Le monde du cinéma fait ainsi ses adieux au père des plus grandes créatures du septième art : celui que Spielberg surnomma le « Gepetto d’ET »…

Les Arts de l’Islam au Louvre
Un musée vaudou à Strasbourg
DIANE ZORZI DU MAGAZINE DES ENCHÈRES

3 thoughts on “Adieux au « Gepetto d’ET »”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *