A l'affiche
Sarlat : « La romancière, le film et le heureux hasard » un Hong Sangsoo irrésistible, alcoolisé et…féminin

Sarlat : « La romancière, le film et le heureux hasard » un Hong Sangsoo irrésistible, alcoolisé et…féminin

10 novembre 2022 | PAR Olivia Leboyer
La romancière

Le merveilleux Hong Sangsoo n’a plus rien à prouver. Qu’arrive-t-il quand un artiste a un coup de fatigue ? C’est la question posée par ce film-ci, peut-être encore plus charmant que les autres. (Et on ressent cela à chaque nouveau film de Hong Sangsoo !). Ce film a obtenu à Berlin un Ours d’argent amplement mérité. Ne le manquez pas à sa sortie, le 15 février 2023.

Le dernier Hong Sangsoo, Juste sous vos yeux (voir notre critique), mêlait le tragique et la joie de vivre. Ici, on retrouve la même actrice, Lee Hyeyoung, qui ne joue plus une actrice mais une romancière. Cette femme si charismatique (aux dires de tous !), n’est donc plus celle qui dépend du désir des autres mais celle qui écrit, qui décide. Comme dans la plupart des Hong Sangsoo, le personnage va croiser, par un hasard plus ou moins fortuit, plusieurs vieilles connaissances perdues de vue. Une amie, écrivain aussi, mais nettement plus en retrait. Une jeune femme qui se cherche. Une jeune actrice adulée du public. Un réalisateur, incarné par Seo Younghwa, l’acteur qui jouait aussi le réalisateur dans Juste sous vos yeux, où il se défilait lâchement après avoir prodigué mille promesses. Pareil ici, l’homme est tout aussi veule… Seulement, cette fois, la romancière a les moyens de le moucher.

Avec une énergie communicative, Hong Sangsoo donne les armes aux femmes, qui ont la part belle. Elles tiennent parole, là où les hommes persistent à se cacher. Toutefois, au bout de 45 minutes de film, une question nous vient : Mais enfin, personne ne boit ? Ouf, à cet instant précis, la romancière lance : « Vous ne buvez pas ? J’ai soif !« . A partir de là, tous se mettent à boire à foison, à avouer franchement : « J’avais arrêté, car les médecins me l’ont recommandé. Je voudrais vivre longtemps. » A s’entendre répondre : « Vivre longtemps ? ça sert à quoi ?« . Quant à savoir ce que veut dire exactement l’expression « gâcher sa vie« … Irrésistibles, les dialogues nous touchent directement. Junhee, la romancière, ne s’embarrasse d’ailleurs pas, lançant carrément à ses amis qu’ils ont grossi, pris un coup de vieux, qu’ils sont devenus carriéristes, ou bien qu’elles les admirent et les aiment.

Hong Sangsoo tourne parfois en noir et blanc, parfois en couleurs. Ici, le choix est expliqué avec une délicatesse qui laisse tout songeur.

Pourquoi écrire ? Pourquoi filmer ? Comment trouver en soi la ressource et l’énergie ? « Quand je bois un peu, j’écris un peu. Quand je bois beaucoup, j’écris beaucoup » reconnaît un personnage ! Courez voir La romancière, le film et le heureux hasard dès le 15 février 2023 !

La romancière, le film et le heureux hasard de Hong Sangsoo, Corée du Sud, 1h32, avec Lee Hyeyoung, Kim Minhee, Seo Younghwa. Sortie en salles le 15 février 2023.

visuels: photo officielle du film.

Sarlat: « Nos frangins », Rachid Bouchareb touche au coeur
Gagnez 5 x 2 places pour la pièce  » La Campagne  » au CDN de Sartrouville
Avatar photo
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture
Registration