A l'affiche

Premier before du Champs-Elysées Festival : Océane Rose Marie programme Go Fish et Bagarre [Live-Report]

Premier before du Champs-Elysées Festival : Océane Rose Marie programme Go Fish et Bagarre [Live-Report]

28 avril 2018 | PAR Yaël Hirsch

Alors que la 7e édition du Champs-Elysées festival s’annonce déjà formidable, du 12 au 19 juin, avec des films internationaux et une programmation musicale quotidienne de haut vol (lire notre interview de Radio Elvis), l’événement a la bonne idée d’annoncer tous ses plaisirs avec deux before qui donnent le « la ».

Principe ? Un invité qui choisit un film et un concert. Nous étions au premier before, ce vendredi 27 avril, où nous avons dansé énergiquement avec les Bagarre qui ont ont pris bien du corps et de l’esprit depuis qu’Entreprise nous les avait fait découvrir en 2015.

C’est donc Océane Rose Marie, que nous avions découverte avec son one woman show La Lesbienne invisible (puis « Chatons violents« ) qui était invité à programmer ce premier before dans le cadre majestueux de l’hôtel particulier du Mona Bismarck American Center of Art, Quai de New-York.

Côté film, elle a choisi Go Fish, Teddy award 1994 de l’américaine Rose Troshe qui met en scène la jeunesse lesbienne de Chicago dans les années 1990.

Après un verre dans le jardin du lieu, sous le lustre d’une des pièces de réception, les Bagarre ont apporté leur indépassable énergie. Ils sont cinq avec la beatbox, des textes en français coquins (poétique et violent à la fois « Diamants » est un bien chouette hymne sur la masturbation féminine, et « Claque-le »est un hymne S/M absolument irrésistible) ou rageurs, ils n’ont pas froid aux yeux, se moquent sympathiquement en cherchant les américains dans la salle et sont ravis de partager leur musique de béton armé. Un flot de cold wave relevée au punch des mot et bordée d’influences parfois orientales. Joueurs, il n’hésitent pas à lever des paris, à demander des battements au public et même à le séparer en deux pour jouer les auto-tamponneuses dansantes entre « Est et Ouest ».  C’est pop, c’est disparate, c’est festif, c’est un shoot d’énergie et on en redemande. Ca tombe bien : ils sont au printemps de Bourges ce samedi 28 avril à 20h30. 

A noter d’urgence : Les before du Champs Elysées festival sont des soirées gratuites, et ouvertes au public, sur réservation, dans la limite des places disponibles, sur le principe du premier à répondre, premier servi. Prochaine : le Vendredi 1er juin, sous la houlette de Vincent Dedienne, qui programme le film Maman, j’ai encore raté l’avion et en musique, Kid Francescoli.

visuel : YH

« Roméo et Juliette » et « Parsifal » annulés à l’Opéra Bastille
Clara Luciani : « J’ai envie de continuer sur cette lancée, il y a tellement de choses à écrire » [Bourges 2018, Interview]
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *