A l'affiche

Pour une femme : Diane Kurys enquête sur son histoire familiale

Pour une femme : Diane Kurys enquête sur son histoire familiale

22 juin 2013 | PAR Yaël Hirsch

 

Après lui avoir confié le rôle de Françoise Sagan, Diane Kurys donne à Sylvie Testud son propre rôle dans une fiction qui s’inspire de l’histoire de sa famille. Comme son nom de parfum ne l’indique pas « Pour une femme » est un tribut au père, joué par un Benoît Magimel qui a bien grandi depuis « Les enfants du siècle ». Un mélodrame historique formidable vu en avant-première au Brussels Film Festival et sur les écrans français le 3 juillet 2013.

Années 1980. Anne (Sylvie Testud) et Tania (Sylvie Ferrier) apprennent en même temps que leur mère a mis fin à ses jours et que leur père est malade. Tania s’occupe du père, tandis que, réalisatrice, Anne découvre les traces d’un secret dans les affaires de la mère. Flash-Back. Dans le Lyon des années 1940, Lena (Mélanie Thierry) et Michel (Benoît Magimel) sont un jeune couple de juifs d’origine russe qui ont perdu toute leur famille et se sont rencontrés à Riversaltes. Ils tentent de se construire un foyer en France, les amitiés communistes de Michel l’aidant à mettre un pied à l’étrier dans la confection. C’est sans la connaître qu’il a sauvé Lena, la femme de sa vie qu’il aime passionnément et fait vivre comme une princesse enfermée dans sa cuisine qu’il pare peu à peu des plus beaux atours de la modernité des trente glorieuses en marche. Un beau jour, le frère de Michel, Jean (Nicolas Duvauchelle) fait irruption dans la vie du couple qui a déjà une fille. C’est doté d’activités mystérieuse que ce revenant, que son frère croyait mort, vient bouleverser une vie que Michel voyait enfin aller « tout droit ».

Film en costumes  teinté de suspense et histoire d’amour infiniment bien filmée, »Pour une femme » est un grand moment d’émotion porté par un trio d’acteurs charismatiques (Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle) auprès desquels les personnages secondaires (parmi lesquels Sylvie Testud, Denis Poladylès, Clotilde Hesme et Clément Sibony) savent rester de discrets représentants de leur époque. Un mélodrame vraiment réussi, où dès les premiers dialogues, l’ont se laisse saisir par l’émotion d’une époque reconstituée.

« Pour une femme » de Diane Kurys, avec Benoît Magimel, Mélanie Thierry, Nicolas Duvauchelle, Sylvie Testud, Sylvie Ferrier, Denis Poladylès, Clotilde Hesme et Clément Sibony, France, 2012, Europacorp, 115 min. Sortie le 3 juillet 2013.

La rentrée 2013-2014 des séries télé
[Chronique] « Ed Rec Vol. X » : Ed Banger fête son 10e anniversaire en famille
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : yael@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *