A l'affiche

« Never-Ending Man » , un portrait de Hayao Miyazaki par Kaku Arakawa

« Never-Ending Man » , un portrait de Hayao Miyazaki par Kaku Arakawa

26 décembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

En 2013, alors que le maître avait 72 ans, Kaku Arakawa a suivi pendant deux ans Hayao Miyazaki et son studio studio Ghibli. Le documentaire sort chez eurozoom le 2 janvier sur grand écran et ravira les fans.
[rating=3]

« J’ai décidé que tout désir de continuer n’est qu’une illusion de l’âge ». Lors que Kaku Arakawa se met à suivre le maître de l’animation japonaise Hayao Miyazaki, celui-ci a passé 70 et déclare ouvertement qu’il est temps de s’arrêter et pourtant, il décide de reprendre et se débat pour faire sortir de son mythique studio Ghibli très réduit Boro la chenille. Va-t-il avoir recours aux nouvelles technologies ?

Intimiste, crépusculaire mais aussi respectueux et plein du sourire de Miyazaki, ce documentaire au plus près du génie vieillissant est inspiré par la poésie des films de son sujet…Rappelant brièvement les chefs d’œuvres du maître et puis brossant par petite touche le portrait d’un homme de 72 ans, Kaku Arakawa se glisse ensuite dans son quotidien avec des plans plus longs, dans sa cuisine et au studio, entouré de ses équipes. Un documentaire humain et soigné qui laisse de temps de respirer et de réfléchir. 

visuel : affiche du film (c) Eurozoom.

J’aime Valentine mais bon… de Rudy Milstein au Théâtre Lepic.
L’enfer dans la ville : le duo Masina / Magnani permet de redécouvrir le réalisateur Renato Castellani
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *