A l'affiche

Ma Belle Gosse de Shalimar Preuss : Un film sensible sur l’adolescence

Ma Belle Gosse de Shalimar Preuss : Un film sensible sur l’adolescence

05 septembre 2013 | PAR Yaël Hirsch


[rating=3]

 

 

Prix du film français aux dernières Entrevues de Belfort, « ma Belle gosse » est un premier film et le portrait touchant d’une adolescence qui se cherche. En salles le 11 septembre 2013.

A 17 ans, Maden passe ses vacances sur l’île de Ré, entre père, cousins et lettres écrites à un amoureux qui fait de la prison et qu’elle découvre à travers leur correspondance.

Cheveux ensablés dans le vent, vélo par demi-beau temps, vivacité du blé en herbe et adolescence plutôt apaisée, sont les ingrédients de ce film si réaliste qu’il touche presque au documentaire. On pense bien sûr à Rohmer, sauf que filmée par Shalimar Preuss, l’adolescente s’incarne vraiment et ne cède aucun pouce de terrain à aucun archétype.Beau et lent.

« Ma Belle Gosse », de Shalimar Preuss, avec Lou Aziosmanoff, Jocelyn Lagarrigue, Victor Laforge, Nine Aziosmanoff, France, 1h21. Ecce Films. Sortie le 11 septembre 2013.

Page facebook du film.

Visuels : image officielle et affiche du film

Ca sent bon la maman d’Emile Jadoul & Claude K.Dubois
Sortie dvd : Queen of Montreuil, tour le charme de l’Islande chez une bobo en deuil
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *