A l'affiche

Les sorties cinéma du 28 janvier

Les sorties cinéma du 28 janvier

28 janvier 2015 | PAR Matthias Turcaud

Au niveau des sorties cinéma, la semaine s’annonce particulièrement riche et diversifiée. Gageons que vous saurez trouver quelque chose à vous mettre sous la dent, quels que soient vos goûts !

– Nuits blanches sur la jetée de Paul Vecchiali, Shellac, 1h34, France.

Le vieux maître Paul Vecchiali revient et parvient, malgré des moyens réduits, à nous proposer  une adaptation très originale, dépaysante et aussi émouvante d’une nouvelle de Dostoïevski (notre critique très bientôt). A noter une ressortie de tous ses films cette année, grâce à un excellent travail du distributeur Shellac. Notre critique ici.

– Phoenix de Christian Petzold, Diaphana, 1h38, Allemagne.

L’Allemand Christian Petzold, dont on avait aimé le précédent film Barbara, revient avec un nouveau portrait de femme, une fois de plus porté par son égérie, la troublante et fascinante Nina Hoss. Notre critique ici.

– L’interview qui tue (The Interview) de Seth Rogen et Evan Goldberg, Sony Pictures, 1h52, Etats-Unis.

Le producteur et le co-présentateur de l’émission « Skylark Tonight », consacrée aux potins d’Hollywood, obtiennent une interview avec Kim Jung-Un, le leader de la Corée du Nord et grand inconditionnel de l’émission. Mais alors que les deux héros s’apprêtent à partir pour Pyongyang, la capitale, la CIA les recrute afin d’éliminer Kim Jung-Un. Le film a déjà fait beaucoup parler de lui. On avait cru qu‘il ne sortirait pas d’abord, puis sous conditions. Il a en tout cas été interdit en Corée du Nord.

– Toute Première Fois de Maxime Govare et Noémie Saglio, Gaumont Distribution, 1h38, France.

Primée au dernier festival de comédie d’Alpe d’Huez, Toute Première Fois, en parlant du coming out hétéro d’un homo endurci, semble en tout cas nous dire déjà quelque chose d’intéressant au niveau des mutations sociétales et des changements de mentalité … Avec l’omniprésent Pio Marmaï, également primé à Alpe d’Huez. Notre critique ici

– Imitation Game (The Imitation Game) de Morten Tyldum, Studio Canal, 1h53, Etats-Unis.

Ce « film à Oscars » raconte l’histoire vraie du mathématicien et cryptologue Alan Turing chargé pour le service britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma. L’enjeu est majeur : la victoire. Notre critique ici.

– Hope de Boris Lojkine, Pyramide, 1h26, France.

Alors qu’il traverse le Sahara afin d’atteindre l’Europe, Leonard, un jeune Camerounais, vient en aide à  une Nigériane dénommée Hope … On en avait parlé à Cannes alors que le film était présenté en « Semaine de la critique » dont il est d’ailleurs reparti avec un prix (le Prix SACD).

– Snow Therapy (Force majeure – titre à Cannes ; Turist – titre original) de Ruben Östlund, BAC Films, 2h, Suède. 

Prix du Jury « Un certain Regard » au Festival de Cannes et nommé aux Golden Globes du meilleur film étranger, Snow Therapy parle d’une famille qui se délite lorsque le père s’en va pour sauver sa peau au moment de l’annonce d’une avalanche de neige qui finalement n’aura pas lieu. Voir notre concours qui se termine aujourd’hui. Notre critique ici.

– Les Nuits d’Eté de Mario Fanfani, Le Pacte, 1h40, France.

Michel, respectable notable de Metz, forme un couple admiré avec sa femme Hélène ; ils ont par ailleurs un fils. Michel a cependant un secret : tous les week-ends il se rend dans sa résidence secondaire pour s’y transformer en Flavia, sous le regard d’un travesti expérimenté. Avec un joli casting : Guillaume de Tonquedéc, Jeanne Balibar et Nicolas Bouchaud.

– Pioneer d’Erik Skjoldbjaerg, KMBO, 1h46, Norvège.

1980, Norvège. Un gigantesque gisement de pétrole est découvert dans les profondeurs des fonds marins. L’État collabore avec les États-Unis pour débuter l’extraction du pétrole. Petter et son frère font partie des plongeurs envoyés dans les eaux abyssales pour cette mission. C’est alors qu’un accident survient … Voir notre critique ici.

– Pandora (Pandora and the Flying Dutchman) d’Albert Lewin, Les Acacias (1951, reprise), 2h05, Grande-Bretagne.

Une belle américaine interprétée par Ava Gardner esquive les nombreux prétendants qui la courtisent, finit par se marier avec un coureur automobile, avant de rencontrer le propriétaire d’un yacht qui n’est autre que le célèbre Hollandais Volant. Conformément à la légende, il est condamné à errer sur les mers et ne redevenir humain que six mois tous les sept ans. Sa malédiction ne pourra être levée que s’il rencontre une femme qui accepte de mourir pour lui. Ressortie de ce film dont Martin Scorsese déclare que le voir est comme d’ « entrer dans un rêve étrange et beau ». Voir notre critique ici.

Into the Woods – Promenons-nous dans les bois de Rob Marshall, Walt Disney Studios Motion Picture France, 2h05, Etats-Unis.

Le réalisateur de Chicago et Nine revisite ici plusieurs contes de fée (Cendrillon, le Petit Chaperon Rouge et Raiponce), et les assaisonne à la sauce « comédie musicale ». Devant la caméra : Meryl Streep – nommée aux Golden Globes et aux Oscars pour le rôle -, Johnny Depp, ou encore Chris Pine. A noter notre jeu-concours qui se termine aujourd’hui.

Crédits photos : photos officielles des films.

Gagnez 10×2 places pour le film « Les Nouveaux Héros » de Don Hall
Sonia Wieder-Atherton, Jacques Higelin arrachent la beauté du monde
Matthias Turcaud
Titulaire d'une licence en cinéma, d'une autre en lettres modernes ainsi que d'un Master I en littérature allemande, Matthias, bilingue franco-allemand, est actuellement en Master de Littérature française à Strasbourg. Egalement comédien, traducteur ou encore animateur fougueux de blind tests, il court plusieurs lièvres à la fois. Sur Toute La Culture, il écrit, depuis janvier 2015, principalement en cinéma, théâtre, ponctuellement sur des restaurants, etc. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *