A l'affiche

Les sorties cinéma de la semaine du 29 mars

Les sorties cinéma de la semaine du 29 mars

29 mars 2017 | PAR Laetitia Zicavo

Cette semaine faites le plein de sorties cinéma ! Il y a de quoi faire : à commencer par le festival Regards d’Ailleurs puis des films documentaires, dramatiques, historiques… Tout la Culture a de nouveau fait pour vous une sélection de films à voir.

Festival Regards d’Ailleurs à Dreux

Depuis le 8 mars et jusqu’au 5 avril, le festival « Regards d’Ailleurs » s’installe à Dreux pour votre plus grand plaisir ! Entre campagne et ville, la ville de Dreux, créé en 2003, vous accueille pour une 15e édition. Né d’une initiative pédagogique, il a pour but de développer une politique culturelle populaire mais stimulante, axée sur le cinéma et l’image. Chaque année, le thème porte sur un pays différent, il s’agit cette année de la Corée afin de découvrir les maîtres du cinéma coréen. Des documentaires et des rencontres sont également au programme de cet événement majeur de la région Centre-Val de Loire.

Plus d’information ici.

Félicité d’Alain Gomis [drame] (2h03)

Alain Gomis nous propose avec Félicité, le portrait d’une femme battante. Chanteuse le soir dans un bar à Kinshasa, la vie de Félicité (Véro Tshanda Beya) bascule lorsque son fils de 14 ans est gravement blessé dans un accident de moto. Présenté à la Berlinale 2017, le long-métrage du réalisateur franco-sénégalais retrace le parcours d’une femme indépendante et touchante. Entre portrait saisi à vif et paysage d’une vie quotidienne, Félicité est un film optimiste.

Valmont, de Milos Forman [drame, historique, romance] (2h17)

Milos Forman se lance dans une grande aventure dramatique avec le film Valmont qui dépeint une fresque historique du 18e siècle. Retour sur le libertinage de Choderlos : le spectateur découvre ou redécouvre le personnage de Valmont (Colin Firth) qui joue entre manipulations et « liaisons dangereuses » avec la marquise de Merteuil (Annette Bening). Un film appréciable à regarder sans modération !

Mal Morire, de Enrique Rivero [drame] (1h24)

Le réalisateur enrique Rivero nous présente la vie modeste quotidienne d’une famille mexicaine et cherche à percer le mystère de la mort au travers du personnage d’une grand-mère de 99 ans. Il nous rappelle l’impuissance des vivants face à une mort certaine, inévitable. Un joli film dramatique à découvrir !

Pourvu qu’on m’aime, de Carlo Zoratti [documentaire] (1h24)

Présenté au festival de Locarno en 2013, le documentaire de Carlo Zoratti expose le parcours d’Enea, un jeune autiste rêvant de connaître sa « première fois ». Aidé de Carlo Zoratti et d’Alex Nazzi, il part à la recherche d’une femme qui saura poser sur lui un autre regard que celui de la tendresse dû à son handicap. C’est un film humain sur l’accompagnement et la compréhension. Un film simple et loin des pointures du genre documentaire, c’est tout de même un long-métrage émouvant que nous propose le réalisateur italien.

Visuel : © Affiche du festival Regards d’Ailleurs

Le Festival de Confolens fête sa 60e édition
Marlène Monteiro Freitas ouvrira le Kunsten Festival Des Arts
Laetitia Zicavo

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *