A l'affiche

Les sorties ciné et vod de la semaine du 13 mai

13 mai 2020 | PAR LouisChiffoleau

Cette semaine encore, de nouveaux films fraîchement arrivés en VOD mais aussi des nouvelles de festivals et de nouvelles plateformes. A voir, et découvrir, de chez vous, le cinéma digitale nous propose ses créations avant l’ouverture complète des salles. Voici l’agenda cinéma de la semaine.

Les sorties de la semaine 

Les nouvelles plateformes

MioCinéma

L’Italie créé MioCinema, une plateforme qui met les salles de ciné en réseau Ce service VàD mis en place par Lucky Red et Circuito Cinema, qui implique et rémunère les cinémas fermés pour cause de pandémie, sera lancé le 18 mai. ouvrent avec les misérables !

Netxflix x Cinémathèque Française pour The Eddy

Master class virtuelle exclusive des quatre réalisateurs de THE EDDY, amien Chazelle, Houda Benyamina, Laïla Marrakchi et Alan Poul en association avec La Cinémathèque française, en ligne, ce samedi 9 mai, sur la chaîne officielle Youtube de Netflix France!

SPAMFLIX

La plateforme de vidéo à la demande pour films cultes, maintenant disponible en France et avec les applications pour iOS, Android, AndroidTV et Chromecast. Découvrir le design de la nouvelle plateforme.

Les sorties VOD de ce mercredi

L’esprit de famille 

Alexandre s’embrouille une nouvelle fois avec son père Jacques. A priori, il ne devrait pas, car ce dernier vient de décéder, mais Jacques, ou plutôt son esprit, est bien là, à râler à ses côtés. Et comme Alexandre est le seul à le voir et donc à lui parler, sa mère, sa femme et son frère commencent à s’inquiéter de son étrange comportement…

Le film sorti en salle le 29 janvier est disponible en VOD depuis le 8 mai 2020.

L’adieu 

Billi est une jeune New-Yorkaise née en Chine. Ses parents se sont expatriés aux États-Unis lorsqu’elle était enfant. Sa grand-mère Nai Nai lui manque terriblement. Lorsque la sœur de Nai Nai apprend qu’elle est atteinte d’un cancer et qu’il ne lui reste que trois mois à vivre toute la famille retourne en Chine. Mais c’est un mensonge. En Chine la tradition veut qu’on cache aux malades incurables leur mort prochaine… Le film raconte ce retour aux sources.

Disponible ce mercredi.

La Vie invisible de d’Euridice Gusmao 

En 1950, à Rio de Janeiro, Eurídice et Guida vivent chez leurs parents. La première a 18 ans et rêve de devenir pianiste, la seconde en a 20 et connaît son premier amour. Fusionnelles, les deux sœurs vont pourtant être brutalement éloignées l’une de l’autre. Lorsqu’elles chercheront à se revoir, un mensonge de leur père les en empêchera…

« La Vie invisible d’Eurídice Gusmão » peint le portrait de deux femmes de caractère, éprises d’émancipation, mais qui vivent dans une société patriarcale. Leur destin repose entre les mains de leur père d’abord, de leur mari ensuite. Bouleversant, ce récit rend un hommage vibrant à toutes les femmes aux « vies invisibles ».

Disponible ce mercredi.

Like a boss

L’amitié entre deux femmes qui sont, toutes les deux, à la tête d’une entreprise. Leur relation va être mise en péril car leur société est sur le point d’être rachetée. Leurs différences de caractère que faisaient leur force deviennent des armes de guerre.

Disponible aujourd’hui.

Les arrivées de la semaine !

Séjour dans les monts Fuchun

Après son succès en salles, le premier film de Gu Xiaogang sera disponible en VOD dès le 14 mai.
Le destin d’une famille s’écoule au rythme de la nature, du cycle des saisons et de la vie d’un fleuve.

Green boys

Un film d’Ariane Doublet où, Green Boys, pourrait être un “Petit Prince” du millénaire de l’exil. Alhassane, 17 ans, a quitté la Guinée et arrive seul en France après un éprouvant périple. Accueilli dans un village en Normandie, il rencontre Louka, 13 ans. Entre les deux garçons une amitié naît et s’invente jour après jour. Ce qui les sépare les lie tout autant que ce qui les unit. Durant l’été, ils construisent une cabane sur la falaise qui surplombe la mer. Comme une zone de liberté, elle sera un lieu secret de l’enfance et le refuge des blessures.

Judy 

Londres, 1968. La ville est en émoi avec l’arrivée de Judy Garland qui vient se produire dans une grande salle. La star, alors âgée de 46 ans, qui doit sa célébrité au « Magicien d’Oz » (1939), vit sur sa légende. Mais quand elle débarque au Royaume-Uni avec ses deux enfants, elle est rejetée par Hollywood, ruinée et malade. Son retour sur scène va provisoirement la transcender…

«Judy » dresse le portrait d’une femme exceptionnelle mais laminée par les problèmes d’argent et ses addictions, et souffrant d’un besoin de reconnaissance et d’amour que personne ne parvient à combler. Renée Zellweger, méconnaissable, livre une prestation inouïe qui lui a valu cette année l’Oscar de la meilleure actrice.

Il sera en VOD le 18 mai.

Dark Waters

Cincinatti, 1975. L’avocat d’affaires Robert Bilott est contacté par un agriculteur, voisin de sa grand-mère en Virginie Occidentale. Ce dernier assure que ses vaches sont empoisonnées par les rejets toxiques de l’usine du puissant groupe DuPont. Spécialisé dans la défense des industries chimiques, Bilott va pourtant partir en guerre contre DuPont, premier employeur de la région… Avec « Dark Waters », film engagé servi par un récit captivant, le cinéaste Todd Haynes décrypte avec finesse les ressources des géants de l’industrie pour écraser les consommateurs anonymes. 

Disponible le 19 mai.

Des nouvelles des festivals

Cannes et l’attente des nouveaux films

Sans festival de Cannes, les films attendus feront-ils événements?

Le dernier Wes Anderson The French Dispatch (tourné à Angoulême) aurait été un événement. Cet année nous attendions la montée des marches d’Eward Norton, Christoph Waltz, Bill Murray, Benicio Del Toro, Léa Seydoux ou encore Tilda Swinton… en espérant que nous puissions voir leur film en VOD ou en post déconfinement avancé. Tout comme Vice-Versa,  Soul et Top Gun.

Visions du réel: le palmarès 

Le film Punta Sacra remporte le Sesterce d’or à Visions du Réel!

L’European Film Academy étend ses règles

Les European Film Awards ouvrent des candidatures avec un changement d’éligibilité ! Le règlement considère un film éligible si la première projection officielle (dans le cadre d‘une présentation de Festival ou le premier jour de son exploitation en salles) d’un film doit avoir lieu entre le 1er juin 2019 et le 31 mai 2020. Le changement concerne les films dont la première a été programmée avant le 31 mai 2020 mais qui n’a pu avoir lieu en raison de la pandémie.

Le concours CineComedies #2

À travers son festival, CineComedies souhaite valoriser et transmettre le patrimoine culturel de la comédie mondiale à travers des œuvres qui ont marqué plusieurs générations, mais aussi faire émerger les nouveaux talents de la comédie grâce au CineComedies Talents, un concours vidéo en ligne ouvert à tous.
En 2019, la première édition de CineComedies Talents a rencontré un franc-succès. Sur le thème « L’Arroseur arrosé », nous avons reçu plus d’une centaine de films avec une sélection de 15 courts-métrages projetés pendant le festival devant le public et un jury de professionnels, présidé par la comédienne Amelle Chahbi.
Cette année, nous proposons un autre thème récurrent de la comédie : Le Quiproquo! Les participants ont jusqu’au 28 août pour proposer leur film. Un comité de sélection désignera jusqu’à 30 court-métrages (3 min. max. générique compris) qui feront partie de la sélection finale, annoncée le 8 septembre prochain. Pour participer à ce concours, rendez-vous sur le site

©igorovsyannykov/pixabay

Un festival « Drive-in » pour se faire une toile solidaire, une vraie !
Flavia Coelho « DNA » :  un savoureux cocktail de bossa brésilienne, hip-hop, cumbia et reggae.
LouisChiffoleau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *