A l'affiche

L’agenda cinéma du 19 décembre

L’agenda cinéma du 19 décembre

19 décembre 2018 | PAR Loïs Rakotonoera

Les Etats-Unis des années 1960, les rues obscures de Paris au XIXe siècle, le New York de la fin des années 1970, les superbes couleurs de Goa en Inde…. Cette semaine, le cinéma vous fait voyager aux quatre coins de la planète !

Wildlife – Une saison ardente de Paul Dano 

Wildlife – une saison ardente raconte l’histoire d’une famille américaine qui se déchire. Carey Culligan et Jake Gyllenhaal jouent le rôle de parents sur le point de se séparer. Leur fils, impuissant, assiste alors à. Une séparation qui marque la fin de son enfance. Film d’ouverture de la Semaine de la critique, au Festival de Cannes, c’est le premier long métrage de Paul Dano, acteur que nous avons vu dans There Will Be Blood ou encore dans Okja, le film produit par Netflix et présenté au Festival de Cannes 2017. Retrouvez notre critique ici.

Maya de Mia Hansen-Løve 

Après de mois de captivité en Syrie, Gabriel, journaliste française, est à nouveau libre. Il retrouve alors ses proches et débute sa reconstruction. Pour cela, il part en Inde, là où il a grandi et où sa mère, qui a coupé les ponts, vit toujours. A Goa, Gabriel s’installe dans la maison de son enfance et fait alors la rencontre de Maya, une jeune indienne. Pour ce film, Mia Hansen-Løve redonne la réplique à Roman Kolinka, qui avait déjà joué dans son long-métrage Eden.

 

The happy prince de Rupert Everett

Rupert Everett nous fait voyager dans les sombres ruelles parisiennes du XIXe siècle pour conter une partie de la vie peu connu d’Oscar Wilde. Grand écrivain, ce dandy irlandais connait la gloire mais affiche trop son homosexualité pour les autorités qui l’envoient en prison. A sa sortie, il part en exil à Paris. Rupert Everett, dans le rôle principal, se penche alors sur les derniers instants de la vie de ce génie de la littérature. Retrouvez notre critique ici.

 

The Bookshop d’Isabel Coixet

Quatre fois primé cette année, dont le Hitchcock coup de cœur de la Règle du Jeu au Dinard Film Festival, Isabel Coixet adapte le roman de Penelope Fitzgerald. En 1959, Florence Green, veuve d’une quarantaine d’année, rachète une bâtisse abandonnée pour y ouvrir une librairie. Mais lorsqu’elle décide de vendre le roman de Nabokov, Lolita, les habitants s’insurgent. Elle ne pensait pas que sa librairie se transformerait en champs de bataille.

 

Basquiat, un adolescent à New York de Sara Driver 

Comme Oscar Wilde, il n’est pas nécessaire de présenter Jean-Michel Basquiat. Artiste peintre américain, pionnier du mouvement undergroung et agitateur politique. La réalisatrice et actrice Sara Driver a décidé de se concentrer sur la vie du peintre culte Jean-Michel Basquiat de 1978 à 1981 à New York. Elle est allée chercher des témoignages de personnes l’ayant côtoyé. Le documentaire raconte alors les années précédents les premiers succès dans les galerie. La Fondation Louis Vuitton lui consacre une exposition jusqu’au 21 janvier.

Visuel : affiche et bandes annonces officielles

Noël approche à grands pas, il est temps de préparer vos cadeaux ! Voici quelques idées de séries à mettre au pied du sapin !
Totò, le napolitain méconnu de l’hexagone
Loïs Rakotonoera

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *