A l'affiche
L’agenda cinéma de la semaine du 30 août

L’agenda cinéma de la semaine du 30 août

30 août 2017 | PAR Terence Gerber

Avis aux cinéphiles, Toute La Culture a fait le tri dans les sorties cinéma de la semaine du 30 août. Au programme : un agenda cinéma dominé par des films nominés à l’occasion des festivals consacrés à l’art cinématographique.

Le Prix du succès de Teddy Lussi-Modeste

Après Jimmy Rivière (2011), Teddy Lussi-Modeste revient derrière la caméra pour nous présenter son deuxième long-métrage : Le Prix du succès. Nommé une fois au Festival du Film Francophone d’Angoulême, Le Prix du succès est parti pour être une référence en la matière. Brahim est un humoriste en pleine ascension. Sa réussite, il la doit à lui-même et à l’amour qu’il porte à Linda. Bon fils, il soutient les siens depuis toujours. Mais pour durer, Brahim doit sacrifier son grand frère, manager incontrôlable. Si l’échec peut coûter cher, Brahim va payer un tribut encore plus lourd au succès.

Seven sisters de Tommy Wirkola

Alerte blockbuster en vue ! L’actrice Noomie Rapace, qu’on a vue dans le superbe Prometheus (2012) notamment, revient devant la caméra et risque de nous en mettre plein le faciès. 2073, la Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman.

https://www.youtube.com/watch?v=32Vl7IyvXWM

Bonne Pomme de Florence Quentin

Après l’alerte blockbuster, nous sonnons l’alerte duo de shock ! A l’occasion du film Bonne Pomme, Gérard Depardieu et Catherine Deneuve se sont rapprochés dans le but de nous éblouir de leur talent. Nommé une fois au Festival du Film Francophone d’Angoulême, Bonne Pomme est le film à voir. Gérard en a marre d’être pris pour une bonne pomme par sa belle-famille. Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au fin fond du Gâtinais. En face du garage, il y a une ravissante auberge, tenue par Barbara : une femme magnifique, déconcertante, mystérieuse, imprévisible. Leur rencontre fera des étincelles…

Petit paysan de Hubert Charuel

Après trois nominations à l’occasion du Festival du Film Francophone d’Angoulême, la Semaine Internationale de la Critique et le Festival de Cannes, le long-métrage Petit paysan risque de conquérir le monde entier. Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

Wind River de Taylor Sheridan

Le festival des nominations continu avec Wind River. Le film de Taylor Sheridan Cory a été acclamé lors de la 70e édition du Festival de Cannes. Résultat : cinq nominations et le prix de la mise en scène. Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature, le FBI envoie une jeune recrue élucider ce meurtre. Fortement lié à la communauté amérindienne, il va l’aider à mener l’enquête dans ce milieu hostile, ravagé par la violence et l’isolement, où la loi des hommes s’estompe face à celle impitoyable de la nature.

7 Jours pas plus de Héctor Cabello Reyes

On clôture cet agenda cinéma par une comédie bien de chez nous. Dans 7 jours pas plus, Benoît Poelvoorde et Alexandra Lamy mettent tout en œuvre afin de nous aider à répondre à une question existentielle. Quel est le point commun entre une vache qui tombe du ciel, un quincaillier célibataire et maniaque, un jeune Indien perdu, et une jolie normande qui aime les quincailliers maniaques ? Une simple question : tout ce qui nous arrive relève-t-il vraiment du hasard ?

Visuel : Photos et bandes annonces officielles

Le journaliste Bruno Roger-Petit est nommé porte-parole de l’Élysée
Albin Lewi Directeur Artistique pour la 1ère édition du Festival international des Séries de Cannes
Terence Gerber

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *