A l'affiche

L’agenda cinéma de la semaine du 2 août

L’agenda cinéma de la semaine du 2 août

02 août 2017 | PAR Terence Gerber

La rédaction de Toute la culture a fait le tri dans les sorties cinéma du 2 août et vous propose sa sélection ! Cette semaine, les cinéphiles ne vont pas chômer. Et pour cause, le tant attendu La Planète des singes 3 est dès à présent dans les salles et risque de vous en mettre plein la vue. Si vous n’êtes pas friand des gros blockbusters, ne vous inquiétez pas, il y a du choix. Entre Les Filles d’Avril de Michel Franco, Chouquette de Patrick Godeau, Out de György Kristóf et bien d’autres, la semaine va être chargée !

Cars 3 de Brian Fee :

Onze années nous séparent du premier opus de Cars, déjà. L’un des films d’animation américains le plus connu revient en salles pour le plaisir des jeunes, et des moins jeunes. Dans ce nouveau volet de la série, le réalisateur de Dory et de Vice Versa a voulu mettre en avant la nouvelle technologie, XXIe siècle oblige. Dépassé par une nouvelle génération de bolides ultrarapides, le célèbre Flash McQueen se retrouve mis sur la touche d’un sport qu’il adore. Pour revenir dans la course et prouver, en souvenir de Doc Hudson, que le n° 95 a toujours sa place dans la Piston Cup, il devra faire preuve d’ingéniosité.

La Planète des singes de Matt Reeves – Suprématie :

Après la sortie, la semaine dernière, de Valérian et la Cité des mille planètes de Luc Besson, l’alerte blockbuster retenti de nouveau avec le dernier opus de la trilogie des primates : La Planète des singes – Suprématie. Dans ce volet final, César, à la tête des Singes, doit défendre les siens contre une armée humaine prônant leur destruction. L’issue du combat déterminera non seulement le destin de chaque espèce, mais aussi l’avenir de la planète.

Les Filles d’Avril de Michel Franco :

Cette semaine, c’est aussi la semaine mexicaine. Pour cause, Les Filles d’Avril, signé Michel Franco, débarque en France avec dans la valise le grand prix du jury concernant la sélection officielle de Cannes. Au menu : un drame social mettant en avant les risques de la grossesse prématurée. Valeria est enceinte, et amoureuse. À seulement 17 ans, elle a décidé avec son petit ami de garder l’enfant. Très vite dépassée par ses nouvelles responsabilités, elle appelle à l’aide sa mère Avril, installé loin d’elle et de sa sœur. À son arrivée, Avril prend les choses en mains, et remplace progressivement sa fille dans son quotidien… Jusqu’à franchir la limite.

Chouquette de Patrick Godeau :

Après avoir tourné en collaboration la trilogie Camping ou encore La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil (2015), le réalisateur Patrick Godeau revient avec Chouquette, une comédie dramatique surprenante. Le duo Sabine Azéma et Michèle Laroque saura vous faire rire, mais aussi pleurer. Chouquette vit seule sur une île de Bretagne dans une maison luxueuse. Chaque année depuis trois ans, elle organise l’anniversaire surprise de son mari Gepetto qui ne vient jamais, pas plus que les autres invités. Cette année, débarquent son petit-fils Lucas et une ancienne maîtresse de Geppetto, Diane. Chouquette est une grand-mère récalcitrante, en perte de repères.

Petite amie de Michal Vinik : 

Le premier long-métrage de Michal Vinik, en tant que réalisatrice, s’écarte du récit initiatique habituel pour se rapprocher du thème de la liberté. Une comédie dramatique qui met en scène l’attirance entre deux femmes et qui prend place en Israël. Naama Barash est une jeune femme de 17 ans qui aime faire la fête avec ses amis et les excès que cela comporte. Tout ce qui peut lui faire oublier sa vie familiale difficile et la disparition inquiétante de sa sœur, enrôlée dans l’armée. Elle tombe éperdument amoureuse de la nouvelle fille du lycée, Dana, un premier amour qui va donner un autre sens à sa vie.

Out de György Kristóf :

Un film à ne pas manquer. La comédie dramatique, Out, signée György Kristóf, propose une belle histoire de reconversion et de quête existentielle dans laquelle beaucoup d’Européens se reconnaîtront. La coproduction slovaco-hongro-tchèco-française a été nominé pas moins de six fois au festival de Cannes et a remporté de nombreux prix, dont celui de l’interprétation féminine et de la caméra d’or. Ágoston, la cinquantaine, quitte sa famille pour s’aventurer à travers l’Europe de l’Est avec l’espoir de trouver un emploi et de réaliser son rêve : pêcher un gros poisson. Porté par le vent et le sel marin, il parvient en mer baltique. Son périple le plonge dans un océan d’événements et de rencontres inattendus : une femme solitaire, un Russe aux intentions hostiles et un étonnant lapin empaillé.

Lire notre interview de György Kristof, réalisée pendant le Festival de Cannes.

Lire notre chronique du film.

Astropolis, quel bilan 2017 ?
« Cars 3 » au cinéma : Le « grand » retour de Flash Mc Queen !
Terence Gerber

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *