A l'affiche

L’agenda cinéma de la semaine du 17 avril 2019

L’agenda cinéma de la semaine du 17 avril 2019

17 avril 2019 | PAR Pierre-Lou Quillard

Cette semaine, on revisite ses classiques avec Kurosawa au Champo, on profite d’un chouette film d’animation en famille, on palpite face à la violence du monde politique, du harcèlement sexuel et on résiste aux côtés de la jeunesse française en colère dans un superbe documentaire. Bons films ! 

Monsieur Link

De Chris Butler
 
1h 34min / Animation, Aventure
 
Retrouvez les voix françaises de Thierry Lhermite et d’Eric Judor dans un film d’animation qui démystifie la légende du Yéti pour en faire un personnage fort sympathique. L’animation est magnifique ! Parfait pour une sortie en famille. 
 

 

 

El reino 

de Rodrigo Sorogoyen 

2h 11min / Policier, Drame

Thriller récompensé 7 fois, ce film dresse le portrait d’un politicien influent pris au piège dans une affaire de corruption alors qu’il doit prendre poste à la direction nationale de son parti. Un engrenage infernal et crépusculaire à découvrir en salle : 

 

Rétrospective Akira Kurosawa / Toshiro Mifune au Champo. 

Cette semaine, le Champollion-espace Jacques Tati, cinéma d’art et d’essai bien connu du quartier latin, nus propose de redécouvrir les chefs-d’œuvres du maestro japonais qui inspira Sergio Leone et George Lucas.  Des Jidai-Geki, genre japonais des films historiques de sabre à découvrir dans leur version restaurée : Sanjuro, Les Bas-fonds, Le château de l’Araignée, La Forteresse cachée … 

Retrouvez le programme ici. 

 

L’époque 

de Mathieu Bareyre 

1h 34min / Documentaire

L’idée de réaliser ce documentaire a vu le jour au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Touché particulièrement par ces attentats comme tous les Parisiens. Le réalisateur n’a pas voulu être impuissant, désarmé face à cette ère politique qui allait se dessiner après ces événements mais voulait vivre. C’est en suivant la jeunesse qu’il a réalisé l’époque

 

 

Working Woman

De Michal Aviad

1h 32min / Drame

C’est après avoir entendu l’histoire d’harcèlement sexuel dans le milieu du travail d’une connaissance que la réalisatrice a souhaité réaliser un film. Working Women est alors né, contant l’histoire d’Orna, mère et épouse qui prends sur elle et garde le silence lorsqu’elle se fait harceler par son patron, jusqu’au jour où la situation n’est plus supportable. 

Visuel mis en avant : Affiche officielle de l’époque. 
Qu’est-ce que tu regardes ? L’exposition de photographie des historiens de l’art de la Sorbonne
Au Grand Théâtre de Varsovie : « Billy Budd », première de l’opéra de Britten en Pologne
Pierre-Lou Quillard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *