A l'affiche

L’agenda cinéma de la semaine du 15 Mai

L’agenda cinéma de la semaine du 15 Mai

15 mai 2019 | PAR Carole Marchand

En ce début du marathon cinéma à Cannes, Toute la culture vous parle évidemment du film d’ouverture The dead don’t die de Jim Jarmusch , et vous propose une sélection aux petits oignons, de l’horreur à la passion, des sorties de la semaine. Un petit rappel également de la sélection officielle des films en compétition pour la 72ème édition du Festival…  

 

The dead don’t die / Film d’ouverture du Festival de Cannes 2019

De Jim Jarmusch 

Avec son nouveau film, présenté en Ouverture à Cannes 2019, Jim Jarmusch livre une comédie avec des morts-vivants, enveloppée dans un ton hiératique, d’abord plaisant et maîtrisé puis finalement lassant. Une comédie horrifique américaine qui dévoile une apocalypse pop dans lesquels Bill Murray et Adam Driver incarnent un duo de flics à problèmes, et Selena Gomez, une hipster de Cleveland qui se battent contre l’invasion des morts vivants. 

Lire l’article ici. Le Dossier Festival de Cannes 2019 par Toute La Culture est à retrouver ici.

 

Douleur et Gloire / Sortie 17 mai 2019

De Pedro Almódovar

Douleur et gloire de Pedro Almodovar, ancien président du jury , est présenté en compétition au Festival de Cannes 2019. Il s’agit de la 6ème entrée en compétition officielle pour le cinéaste espagnol, après Tout sur ma mère (1999), Volver (2006), Etreintes brisées (2009), La Piel que habito (2011) et Julieta (2016). Douleur et Gloire, interprété entre autres par Antonio Banderas et Penélope Cruzvient achever une trilogie composée de La Loi du désir et La Mauvaise Éducation.

 

Meurs, Monstre, Meurs

De Alejandro Fadel

Un an après sa sélection au Festival de Cannes 2018 dans la section Un certain regard, le polar argentin Meurs, monstre, meurs d’Alejandro Fadel sort dans les salles françaises ce mercredi 15 mai. Tourné dans une région reculée de la Cordillère des Andes, le film en vaut le détour. Si vous aimez les enquêtes morbides dans une ambiance cauchemardesque, ce film est fait pour vous. 

 

Passion 

De Ryusuke Hamaguchi

Ryusuke Hamaguschi, jeune cinéaste japonais, signe son premier long-métrage puissant au cinéma avec Passion. Comme le nom du film l’indique, cette fiction raconte et explore les sentiments amoureux dans un couple japonais pris dans le tourbillon sinueux de la vie et de désir. Une exploration de l’intime qui touchera les spectateurs hors de ses frontières.

Sélections officielles : Festivals de San Sebastiàn et de Tokyo

 

Hard Paint

De Filipe Matzembacher, Marcio Reolon

Vainqueur du Teddy Award 2018 (meilleur film LGBT) au dernier Festival de Berlin, où il était présenté dans la section Panorama, Hard Paint est le film à visionner pour sa dimension esthétique peut-être plus que pour son scénario déjà vu et revu sur la communauté gay. Une proposition originale !

 

 

Visuel ©Affiche officielle Douleur et Gloire

Une vente aux enchères organisée pour le tournage d’une émission M6
Circa et le Quatuor Debussy envoûtent le public de la Philharmonie.
Carole Marchand

One thought on “L’agenda cinéma de la semaine du 15 Mai”

Commentaire(s)

  • Jy2m

    Ce que je n’aime pas du tout chez ALMODOVAR c’est, même s’il a malgré tout un petit peu de talent, qu’il a construit sa notoriété sur le sexe ou plutôt sur toutes les variantes autour du sexe (Travestis, transsexuels, homosexuels et prostitué(e)s). Pour son dernier film il a encore eu une idée pour « choquer le bourgeois » en transformant Antonio BANDERAS (Arnold SCHWARZENEGGER n’étant pas libre) en homosexuel avec une scène où il embrasse un autre homme. Pour son prochain film je lui suggère (gratuitement) l’idée suivante : « Un transsexuel homme (c-à-d une femme devenue homme) qui tombe amoureux d’une transsexuelle femme (c-à-d un homme devenu femme) ». Succès garanti !

    mai 15, 2019 at 20 h 19 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *