A l'affiche

La sélection cinéma du 4 décembre

La sélection cinéma du 4 décembre

04 décembre 2013 | PAR Hugo Saadi

 

 

Cette première semaine de décembre nous réserve de belles surprises avec un large choix de films. Entre un Casse-tête chinois réussi, un Démantèlement bouleversant et des plongées historiques poignantes avec Zulu et le Cinquième pouvoir, Toute la Culture ne fait pas d’impasse cette semaine et vous présente les films toujours accompagnés de notre avis !

Casse-tête chinois, nouvel opus de la trilogie des « Voyages de Xavier » vient compléter L’Auberge Espagnole et Les Poupées Russes. Cette fois-ci, Cédric Klapisch a décidé de nous emmener à New York pour y suivre les nouvelles aventure de Romain Duris accompagné comme à son habitude par Cécile de France, Kelly Reilly et Audrey Tautou. Le réalisateur français mélange les tons, du drame à la comédie en passant par la romance et livre dans un décor américain parfaitement assimilé, un film énergique que l’on suivra avec passion et affection.L’alchimie de la bande des 4 est présente à l’écran et on clôture avec un pincement au cœur cette histoire qui avait débutée il y a 11 ans de cela. [Casse-tête chinois, un film de Cédric Klapisch avec Romain Duris, Audrey Tautou, Kelly Reilly et Cécile de France, comédie dramatique française, 1h54.] [rating=4]

Le coup de cœur de la semaine nous vient d’un film québecois : Le Démantèlement de Sébastien Pilote (que nous avons interviewé ainsi que l’acteur Gabriel Arcand). Le réalisateur nous offre un film splendide sur la paternité et transpose dans une ferme du Québec la figure du Père Goriot. On suit l’histoire de Gaby, 63 ans, décidé de vendre sa ferme, ses terres et sa maison pour subvenir aux besoins de sa fille aînée. Le film évite de tomber dans le pathos des bons sentiments et le rendu est simple, bouleversant et magnifique. Le Démantèlement est à ne pas manquer mais on vous prévient vous en sortirez avec les larmes ! [Le Démantèlement, un film de Sébastien Pilote, avec Gabriel Arcand, Gilles Renaud, Lucie Laurier, drame canadien, 1H52] [rating=5]

Jérôme Salle, le réalisateur des Largo Winch change de registre avec Zulu. Du roman de Caryl Férey il en extrait une trame nerveuse et frappante. le roman décrivait l’Afrique du Sud post-apartheid avec finesse et complexité, le film est quant à lui plus brut et plus massif. Mais il réussit à restituer une atmosphère de polar poisseux et cauchemardesque. Porté par un duo impressionnant, Forest Whitaker et Orlando Bloom, Zulu est irrigué d’un bout à l’autre par une violence montrée dans toute sa clarté. [Zulu, un film de Jérôme Salle, avec Forest Whitaker, Orlando Bloom, Conrad Kemp, film policier français, 1h50] [rating=3]

Quelques années seulement après la révélation Wikileaks, le réalisateur américain Bill Condon reprend l’affaire pour en tirer une sorte de biopic. Avec dans le rôle principal Benedict Cumbertach, l‘homme le plus sexy selon le magazine Empire, Le Cinquième pouvoir nous fait découvrir avec une certaine efficacité les coulisses du plus grand coup d’éclat journalistique du XXIème siècle. On pourra reprocher au réalisateur de vouloir perdre son temps en nous dressant le portrait d’un génial excentrique au lieu de fouiner et d’analyser le modèle Assange. En résumé, Le Cinquième pouvoir est bien meilleur quand il néglige la forme pour détailler le fond et en exposant sans donner un point de vue afin de laisser le spectateur se faire son propre avis. [Le 5ème pouvoir, un film de Bill Condon avec Benedict Cumberbatch et Daniel Bruhl, thriller américain, 2h08.] [rating=4]

Dans La Jalousie, Philippe Garrel filme l’admiration d’une petite fille pour le couple que son père forme avec sa nouvelle compagne. Loin du film L’Enfer de Claude Chabrol, où la jalousie tenait de la névrose possessive, ici le sentiment est plus diffus, plus trouble. Le réalisateur remonte dans ses souvenirs et restitue sa première approche, en spectateur, du sentiment amoureux. Un très beau film à la tristesse apaisée où l’on retrouve Louis et Esther Garrel ainsi que Anna Mouglalis. [La Jalousie, un film de Philippe Garrel, avec Louis Garrel, Anna Mouglalis, Rebecca Convenant, Esther Garrel, drame français, 1h17.] [rating=4]

Yolande Moreau revient derrière la caméra pour nous présenter son second film : Henri. Projeté en clôture de la Quinzaine des réalisateurs, le film met en scène un veuf qui embuche une jeune femme handicapé pour l’aider à tenir son bistro. A la différence de son premier film Quand la mer monte qui séduisait par son univers du nord populaire et décale, Henri ne parvient pas à distiller le même charme, malgré le bon jeu des acteurs et la chaleur du grand Nord. Au final un film sur le handicap et la solitude un peu trop commun. [ Henri, un film de Yolande Moreau, avec Pippo Delbono, Candy Ming, Lio, Jacky Berroyer, Simon André, Gwen Berrou, comédie dramatique française, 1h47.] [rating=2]

Puis à l’approche des fêtes de Noël, les films pour enfants commencent à débarquer au cinéma. On démarre avec La reine des neiges, le nouveau film des studios Disney. Réalisé par Chris Buck et Jennifer Lee, le film présente les aventures d’Anna qui se lance dans un incroyable voyage à la recherche de sa sœur accompagné d’un montagnard et son fidèle renne. Le film est présenté au Grand Rex dans le célèbre spectacle « La féérie des eaux ». [La Reine des neiges, un film de Chris Buck et Jennifer Lee, avec les voix de Kristen Bell, Idina Menzel, film d’animation américain, 1h42.]

Enfin dans le reste des sorties de la semaine on mentionnera le remake du film de Brian De Palma : Carrie, la vengeance par Kimberly Peirce. Avec dans le rôle titre, Chloë Grace Moretz, le film n’arrive pas au niveau du film de 1976 et est souvent approximatif dans sa direction d’acteurs. [Carrie, la vengeance, un film de Kimberly Peirce, avec Chloë Grace Moretz, Julianne Moore, épouvante horreur américain, 1h40.] [rating=2]

On termine avec la ressortie en version numérique du film de Gus Van Sant, Elephant. Palme d’or au Festival de Cannes de 2003, le réalisateur revient sur le massacre de Colombine.

visuels (c)

Casse-tête chinois / StudioCanal

Le Démantèlement / Sophie Dulac Distribution

Zulu / Pathé Distribution

Le Cinquième pouvoir / Metropolitan FilmExport

« Daydreams » de Nicoletta Ceccoli
La recette de Claude : bar aux épices
Hugo Saadi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *