A l'affiche
La sélection cinéma de la semaine du 20 mai

La sélection cinéma de la semaine du 20 mai

20 mai 2015 | PAR Milena Landre

La célébration du cinéma continue avec la 68ème édition du Festival de Cannes. Cette semaine, Toute La Culture présente trois films français pour sa sélection des sorties cinéma de la semaine. Deux films sont présentés au Festival de Cannes : Trois souvenirs de ma jeunesse, dans la sélection « La Quinzaine des Réalisateurs » et La Loi du Marché présenté en compétition officielle. Enfin, À court d’enfants, coup de coeur de la rédaction.

Trois souvenirs de ma jeunesse, d’Arnaud Desplechin

Présenté à Cannes dans la sélection « La Quinzaine des Réalisateurs », Trois souvenirs de ma jeunesse raconte les souvenirs d’enfance de Paul Dédalus, incarné par l’inimitable Mathieu Amalric. Le film est divisé en trois parties (L’Enfance, Russie et Esther) qui rendent compte de ses souvenirs d’enfance à Roubaix, son voyage en URSS et son idylle avec une certaine Esther. Arnaud Desplechin signe ici une préquelle à Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) sorti il y a vingt ans.

La Loi du Marché, de Stéphane Brizé

Présenté en sélection officielle au Festival de Cannes, La Loi du Marché met en scène Vincent Lindon dans le rôle de Thierry, un cinquantenaire, qui après 20 ans de chômage trouve un emploi d’agent de sécurité dans un marché. Celui-ci se trouve alors confronté à un dilemme éthique. Stéphane Brizé offre un regard critique sur les violences sociales et les difficultés du monde du travail.

À court d’enfants, de Marie-Hélène Roux

Ce moyen-métrage, inspiré de faits réels, retrace l’histoire d’un jeune enfant réunionnais, Camélien, et de sa sœur Lenaïs, transférés dans la campagne française en Creuse, suite à la politique de repeuplement des campagnes françaises. Un récit poignant et émouvant qui dépeint une affaire pour laquelle l’État français vient de reconnaître son implication morale. À l’affiche : Marie Bunel, Vincent Winterhalter et Louzolo Mahonga-Morillon.

Léonard Cohen : les titres inédits de son nouvel album live
Big Data : penser l’homme et le monde autrement par Gilles Babinet
Milena Landre

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture