A l'affiche
La sélection cinéma de la semaine du 15 ocotbre

La sélection cinéma de la semaine du 15 ocotbre

15 octobre 2014 | PAR Fanny Bernardon

Toutelaculture se concentre sur quatre films qui vous feront oublier pluie et grisaille parisienne. Cette sélection cinéma est autant de rires et de mixité sociale dans Samba, que de mensonges pesants chez Araki, qu’un tour du monde émouvant dans le Sel de la Terre. Cette semaine, c’est au cinéma que ça se passe !

 

Samba, Eric Toledano et Olivier Nakache

Les deux réalisateurs signent pour la seconde fois avec le charismatique Omar Sy pour tenir l’affiche de leur dernier film. Il y incarne un sénégalais nommé Samba qui vit en France et y accumule les petits boulots pour s’en sortir. Alice (Charlotte Gainsbourg) croise sa route alors qu’elle essaye de se sortir d’une dépression personnelle. Bénévole dans une association, elle l’aide, jour après jour, à remplir les obligations administratives, obligatoires pour obtenir ses papiers. Leur rencontre est un parfait décalage qui détonne et amuse. Toledano et Nakache ont  une nouvelle fois eu le talent de leur scénario et du choix de leur distribution. Tahar Rahim et Izia Higelin sont également de la partie et participent à cette aventure humaine et cinématographique que vous n’oublierez pas.

White Bird, Gregg Araki

A la fin des années 80, Kat Connors (Shailene Woodley) est une adolescente tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Elle va au lycée, ne se sépare jamais de casque et musique et se fâche régulièrement avec sa mère, interprétée par l’excellente et frissonnante Eva Green. Cette dernière est une mère intrusive et indiscrète quant à la vie privée de sa fille à qui elle n’hésite pas à se plaindre de ses propres peines de coeur. Une relation quelque peu malsaine et pesante qui court dangereusement vers son paroxysme lorsque Eve Connors disparaît, laissant apparaître dans le sillage de son absence une mystérieuse vérité.

 

Le Sel de la Terre, Wim Wanders et Julian Ribeiro Salgado

Ce documentaire-biopic retrace les quarante années de voyages et de photographies de Sebastiao Salgado. Cet humaniste brésilien a toujours eu à coeur de capturer dans son objectif tous les recoins de notre planète marqués par les guerres, les injustices sociales ou les famines. Dans le Sel de la Terre, il est question de sa nouvelle aventure photographique qui veut rendre hommage aux beautés du monde. Territoires vierges, faunes et flores sont les derniers sujets de son travail. Ici, sa carrière et les images qu’il a rendu éternelles vous sont racontées par son fils Julian Ribeiro Salgado. Une plongée en images dans le coeur de la nature qui promet d’être époustouflante.

Geronimo, Tony Gatlif

Après Transylvania et Liberté, Tony Gatlif revient cette année avec Geronimo, une histoire d’amour adolescente sur fond d’analyse sociale. Dans un quartier du Sud de la France, Geronimo (Céline Sallette, Les Revenants) joue le rôle d’une éducatrice qui essaye de maintenir le calme entre des jeunes qui ne demandent qu’à mettre le feu aux poudres, emportés par la fougue et l’insouciance de leur âge. Fort et saisissant, Geronimo coupe le souffle.

Visuel à la Une et visuels : @Captures d’écran

 

 

 

 

 

[La recette de Claude] Magrets de canard à l’abricot et au romarin
BHL ne séduit pas : déprogrammation de sa pièce Hotel Europe
Fanny Bernardon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture