A l'affiche
La sélection cinéma de la semaine du 10 juin

La sélection cinéma de la semaine du 10 juin

10 juin 2015 | PAR Milena Landre

Cette semaine, un vent de légèreté et de fraîcheur souffle sur la planète cinéma. Retrouvez l’univers de Jurassic Park, 22 ans après le premier opus, partez vous ressourcer en pleine nature avec Bruno Podalydès, plongez dans l’Italie du XIVème siècle, appréciez la poésie du dernier film d’Alexander Kott, suivez l’histoire de quatre femmes palestiniennes ou laissez vous transporter par l’histoire vraie d’un jeune homme autiste, prodige des mathématiques. 

– Jurassic World, de Colin Trevorrow  

Quatrième volet de la saga Jurassic Park, Jurassic World se déroule 22 ans après le premier film de Spielberg, sorti en 1993. Le nouveau parc d’attraction Jurassic World expose des dinosaures vivants, clonés à partir de leur ADN. Des scientifiques créent alors une nouvelle attraction pour attirer des visiteurs : l’Indominus Rex, dinosaure hybride fabriqué par les mains de l’homme. Mais cette créature s’enfuit et sème la terreur sur l’île d’Isla Nubar…

Comme un avion, de Bruno Podalydès

Bruno Podalydès revient derrière la caméra avec Comme un avion.  L’histoire de Michel, un quinquagénaire passionné d’avion. Pris d’une envie de dépaysement et de nature, Michel s’en va à coup de kayak sur une rivière inconnue. Avec Bruno Podalydès, Agnès Jaoui, Sandrine Kimberlain, Vimala Pons et Denis Podalydès.

Contes italiens, de Vittorio et Paolo Taviani

Le nouveau long métrage des frères Taviani, inspiré du Décaméron de Boccace, dans le sillon de Pasolini et de son Décameron. Au XIVème siècle, la peste sévit à Florence et décime la population. Trois hommes et sept femmes se réfugient alors à la campagne pour parler d’amour, un moyen d’échapper à l’ennui. Avec Riccardo Scamarcio, Kim Rossi Stuart et Jasmine Trinca.

Le Souffle, d’Alexander Kott

Le réalisateur russe Alexander Kott, primé pour de nombreux films revient avec Le souffle qui raconte l’histoire de deux garçons, un Moscovite et un Kazakh qui se disputent le coeur d’une jeune fille, qui vit dans une ferme avec son père. Une menace se fait alors sentir…  Un film poétique sans paroles, où le souffle tient lieu de langage. Avec Elena An, Karim Pakachakov et Narinman Bekbulatov-Areshev.

La Belle Promise, de Suha Arraf

La scénariste de La Fiancée Syrienne réalise avec La Belle Promise son troisième film. Un film de femme et pour les femmes : trois soeurs palestiniennes vivent dans une villa à Ramallah, après avoir perdu leur terre et leur statut social durant la guerre des Six Jours avec l’Israël. Elles accueillent Badia, leur nièce, et se mettent en tête de lui trouver un mari. Avec Nisreen Faour, Cherien Dabis et Maria Zreik.

– Le monde de Nathan, de Morgan Matthews 

Adapté d’une histoire vraie, le film raconte l’historie de Nathan, un jeune garçon qui souffre de troubles autistiques, à l’aise uniquement avec les mathématiques. Ce film britannique de Morgan Matthews, cinéaste documentariste, suit Nathan dans son intégration dans le monde social à travers les liens d’amitiés qu’il tisse avec son professeur de mathématiques. Avec Asa Butterfield, Rafe Spall et Sally Hawkins.

Visuels : Affiches officielles des films.

Le département de l’Aube célèbre les 900 ans de l’abbaye de Clairvaux
L’Atelier néerlandais s’inscrit dans une dynamique culturelle territoriale
Milena Landre

One thought on “La sélection cinéma de la semaine du 10 juin”

Commentaire(s)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture