A l'affiche
« La Nuée » et « Teddy », deux films de genre français en compétition à Gérardmer

« La Nuée » et « Teddy », deux films de genre français en compétition à Gérardmer

29 janvier 2021 | PAR Yaël Hirsch

Alors que la 27 édition du Festival du film Fantastique de Gérardmer se tient entièrement en ligne jusqu’au 31 janvier et que les pass ont été dévalisés, une french touch sociale et originale colore la compétition avec deux films remarquables : La Nuée de Just Philippot et Teddy de Ludovic et Zoran Boukherma.

Cette année, c’est tout schuss et tout en ligne que Gérardmer crée le frisson chez les fans de fantastique. Le festival a lieu en ligne, sur son site, et propose même une bande-annonce enneigée et des présentations de chaque film. La tâche va être difficile pour Bertrand Bonello et son jury tant la compétition regorge de pépites. Y compris deux films français tout à fait remarquables…

La Nuée, mère sauterelle

Repéré par La Semaine de la critique qui l’a sélectionné en 2020, le premier film de Just Philippot, La Nuée, met en scène une mère célibataire qui tente de sauver son exploitation agricole, tout en subvenant aux besoins de ses deux préado et ado : Gaston et Laura. Pour ce faire, elle investit dans la protéine animale du monde de demain : les sauterelles. Malgré l’aide de son voisin viticulteur, Karim, la nuée peu appétissante se transforme peu à peu en plaie d’Egypte, mode possession… Photographie léchée et son hyper maîtrisé des bourdonnements parcimonieux au Vivaldi généreux, La Nuée est un bel objet qui ancre son épouvante dans un réalisme social qui fait encore plus frissonner. Les responsabilités d’une mère, la crise d’adolescence et la difficulté ordinaire des petits et grands paysans sont plus qu’une toile de fond. Quant aux personnages, ils sont mieux que dessinés : ils sont gravés. Côté jeu, Suliane Brahim est merveilleuse en maman obsédée et débordée. Un excellent film et un réalisateur qu’on va suivre…

La nuée, de Just Philippot, avec Suliane Brahim, Sofian Khammes, Marie Narbonne, Raphael Romand, France, 1h41. Sortie à venir, distribution, Capricci.

Teddy, le frisson les crocs

Après Willy 1er, repéré en 2016, Ludovic et Zoran Boukherma proposent avec Teddy un film de genre prenant et touchant qui a eu le label Cannes 2020. Certains et certaines ont pu le découvrir au Festival de Deauville en 2020: espérons que le grand public y aura accès le 10 mars. Teddy se situe dans la lignée de Grave de Julia Ducournau, mais côté mec et « dude ». Incarné par l’extraordinaire Anthony Bajon qui nous avait été révélé par La prière de Cédric Kahn, Teddy est un jeune adulte qui a arrêté ses études au collège et travaille la nuit dans un salon de massage tenu par Ghislaine (Noémie Lvovsky toujours merveilleuse en patronne libidineuse). Il vit avec le taiseux Pépin Le Bref qui lui sert de père et sa seule joie dans la vie est son amoureuse, Rebecca (Christine Gautier). Mais un coup de crocs nocturne le transforme en loup-garou… Rythme bien mené, image pop et sale, modernisation des terreurs de l’adolescence à la Carrie version mâle, Teddy ménage ses effets et amène délicatement le loup-garou sur la question des tabous sexuels et sociaux. Un film sur la transformation et sur ce qui ne change pas, donc, et qui donne très joliment envie de mordre.

Teddy, de Ludovic et Zoran Boukherma, Anthony Bajon, Christine Gautier, Noémie Lvovsky, Ludovic Torrent, France, 2021, 87 minutes. Distribution The Jokers et sortie prévue pour le 10 mars, si cela est possible.

visuel : photos officielles The Jokers / Capricci

Gérardmer 2021 : la pépite canadienne « Anything for Jackson »
Eva Coutaz, directrice d’Harmonia Mundi, meurt à 77 ans
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture