A l'affiche
« Un homme pressé » : Fabrice Luchini presqu’au bout du rouleau

« Un homme pressé » : Fabrice Luchini presqu’au bout du rouleau

07 novembre 2018 | PAR Yaël Hirsch

Chaque semaine de cet automne flamboyant apporte son lot de comédie à la française, aux dialogues ciselés et qui en disent beaucoup sous leur gangue de légèreté. Malgré le joli duo Luchini / Bekhti, Un homme pressé reste un peu trop dans sa bulle de champagne forcé.
[rating=2]

La cinquantaine bien passée, Alain (Luchini) est un homme d’affaire redoutable qui s’est transmué en requin de l’automobile. Toujours en train de courir, il fait peu attention à sa famille et aux siens mais sait rester poli et s’attirer, par une certaine élégance, la bienveillance de ses collaborateurs et serviteurs. Déterminé, il refuse d’admettre qu’un matin, il a du mal à bouger et se lever et joue avec un AVC comme avec le feu pour terminer sa journée. Il finit à l’hôpital où on lui annonce qu’il a déjà de la chance de s’en être sorti. Un peu KO et surtout mélangeant les mots, il piaffe et s’énerve tandis que l’orthophoniste (Bekhti) qui lui a été commise d’office essaie de la mater avec un cadran de montre. le salon de l’automobile de Genève est un moment important : il doit y présenter un modèle sur lequel il a beaucoup travaillé. Mais sans la maîtrise des mots, le risque est grand. Il engage l’orthophoniste à temps plein…

Malgré les retrouvailles de Hervé Mimran avec sa muse de Tout ce qui brille, Leila Bekhti et envers et contre l’indépassable Luchini, Un homme pressé passe à côté de son sujet. Trop focalisé sur un personnage archétypal incarné par Luchini, il oublie de chiader ses blagues (les mots incongrus du héros fatiguent à la longue) et surtout ses personnages secondaires qui sont trempés d’un seul métal. La fille moqueuse, l’ami faux-cul, le chauffeur dévoué et même l’orthophoniste boulimique, paradent comme autant de personnages qui manquent de chair humaine et de corps social. Ajoutez à cela pas mal d’incohérences et l’on reste un peu sur sa faim pour cet homme pressé pas assez noir et passez désir …

Un homme pressé de Hervé Mimran, avec Fabrice Luchini, Leila Bekhti, 1h40, Gaumont, sortie le 7 novembre 2018.
visuel : affiche du film.

Agenda Classique de la semaine du 5 novembre
Arras Film Festival : « Day 3 », Utøya 22 juillet secoue, Pearl séduit
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture