A l'affiche
Fête du cinéma 2015 : programme et sélection de films à ne pas rater au tarif de 4 euros la séance

Fête du cinéma 2015 : programme et sélection de films à ne pas rater au tarif de 4 euros la séance

28 juin 2015 | PAR Gilles Herail

Du dimanche 28 juin et jusqu’au mercredi 1er juillet inclus, le cinéma entre en fête pour la 31ème fois, avec un tarif unique de 4€ pour toutes les séances chez les cinémas partenaires. Le programme, notre sélection de films à l’affiche et tous nos conseils pour profiter à fond de ce bon plan cinéma, avant d’investir les festivals de ciné en plein air qui commenceront début juillet.

Un peu plus chère que le Printemps du Cinéma (3€50 en mars dernier), la fête du cinéma va permettre de maintenir la bonne dynamique constatée par les exploitants depuis la sortie de Jurassic World. Pour vous aider à faire le tri et à découvrir des films que vous n’auriez peut-être pas été voir en temps normal, notre sélection de coups de cœur sortis ces dernières semaines, de tous les genres, toutes les nationalités et pour tous les publics.

Films américains

Mad Max Fury Road : Tom Hardy s’efface derrière le charisme de Charlize Theron, véritable héroïne d’un film d’action à l’univers unique. Un vrai film d’ambiance, esthétique et détonnant dans ce genre de production.

Vice et Versa est sorti la semaine dernière et critiques et publics tombent d’un commun accord. Pixar revient au sommet de son art avec un film ultra inventif qui s’aventure dans le cerveau d’une pré-ado et fait vivre ses émotions. Du grand art.

Films français

La Loi du Marché a été récompensé par le prix d’interprétation à Cannes pour la performance de Vincent Lindon. Stéphane Brizé réalise un film réaliste, dur et lucide sur un homme brisé par la crise et le monde du travail.

Un peu beaucoup aveuglément : vraie bonne surprise pour Clovis Cornillac qui a choisi le genre de la comédie romantique pour sa première réalisation. Beaucoup de fraicheur, de délicatesse et une formidable idée de départ.

Film européens

Contes italiens : les frères Taviani peignent leur Décameron. Un tableau, presque une eau forte, sur la mort qui approche et la belle vie que l’on persiste à célébrer.

Le Labyrinthe du silence : un thriller historique puissant qui revient sur une page oubliée de l’histoire allemande: la longue et difficile enquête précédant le procès de Francfort où plusieurs bourreaux d’Auschwitz ont été jugés et condamnés par les tribunaux allemands. Passionnant.

Les mille et une nuits volume 1 l’inquiet : Miguel Gomes nous frappe et nous éblouit avec son projet de film qui serait à la fois un documentaire social sur les travailleurs et une fable, enchantée par les couleurs et les métaphores.

Mustang : Tel le mustang, le film nous propulse dans un village reculé de la Turquie pour suivre la révolte d’une bande de cinq sœurs bien décidées à détourner les limites qu’on leur impose. Une ode sublime à la liberté des femmes signée Deniz Gamze Erguven.

Films d’autres continents

Une seconde mère est un film emballant, une émouvante histoire de filiation, doublée d’une fine observation sociale. Une comédie sociale brésilienne tonique et fine.

Titli chronique indienne : un film qui décrit sans l’enjoliver, la brutalité de tous les instants qui régit la société indienne. Kanu Behl nous livre un thriller social où chaque personnage défend bec et ongle sa petite chance de s’en sortir. Éprouvant mais passionnant.

Gilles Hérail

[Tour de Web] Peur
[Live report] Rone, IAM, Caribou et Die Antwoord au Solidays
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *