A l'affiche
[Critique] « Palma Real Motel » : une éducation sentimentale à Vera Cruz

[Critique] « Palma Real Motel » : une éducation sentimentale à Vera Cruz

26 juin 2014 | PAR Yaël Hirsch

Révélé par son premier long métrage Partes Usadas (2008), Aaron Fernandez a écrit ce deuxième film poétique en résidence à la Cinéfondation de Cannes. Education sentimentale d’un jeune-homme de 17 ans, Palma Real Motel est un petit bijou atmosphérique, en salles le 23 juillet 2014. 

[rating=4]

Le jeune Sebastian (Kristyan Ferrer) remplace quelques jours son oncle pour gérer un petit motel bleu et nostalgique le long de la côte de Veracruz. Malgré l’atmosphère assez sensuelle de ce lieu où les couples illicites se retrouvent midi et soir, et malgré le voisinage d’un jeune vendeur de noix de coco, il s’ennuie assez fermement. Jusqu’à ce qu’une des clientes, Miranda (Adriana Paz) toujours en attente de son amant se mette à lui parler avec des yeux pétillants.

Rythme lent, couleurs pastel, sensualité tamisée et peu de musique, le film de Aaron Fernandez est tout en nuances et en langueur. On se laisse bercer avec délices par ses paysages aussi magnifiques que monotones et par la complicité radieuse qui se dégage des deux acteurs principaux. Un trésor subtil…

Palma Real Motel, de Aaron Fernandez, avec Kristyan Ferrer, Adriana Paz, France-mexique, 2013, 1h40, Urban distribution. Sortie le 23 juillet 2014.

visuel: photo officielle du film.

[Live report] Ben L’Oncle Soul enthousiasme le Barrière Enghien Jazz Festival
Eli Wallach, le truand de Sergio Leone, est décédé à l’âge de 98 ans
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture