A l'affiche
[Critique] du film « Sausage Party » Comédie animée subversive mais peu drôle

[Critique] du film « Sausage Party » Comédie animée subversive mais peu drôle

05 décembre 2016 | PAR Gilles Herail

Malgré son large succès américain, Sausage Party ne devait bénéficier que d’une sortie technique (et expédiée) en France. La campagne de boycott ridicule de La Manif pour Tous sur les réseaux sociaux (voir l’article de Libé) a donné un coup de projecteur inattendu à une comédie animée certes subversive, mais qu’on espérait beaucoup plus drôle. Notre critique.

[rating=2]

Extrait du synopsis officiel : Une petite saucisse s’embarque dans une dangereuse quête pour découvrir les origines de son existence…

sausage-party

Sausage party a rencontré un large succès au box-office US, malgré un positionnement difficile de film d’animation pour adultes. Une comédie grasse réunissant la crème des comiques locaux (Seth Rogen, Kristen Wiig, Michael Cera, Paul Rudd) qui ont pris un malin plaisir à débiter des horreurs tout en incarnant des produits de supermarchés. Le film, très américain dans son humour et ses références, aurait du sortir en France dans l’indifférence générale. Mais a bénéficié des attaques d’une Manif pour Tous cherchant désespérément à faire parler d’elle après le succès plus que mitigé de leur dernière sortie parisienne. Les milieux cathos traditionalistes se sont fait une joie d’inonder les réseaux sociaux de messages indignés. Dénonçant un objet « pornographique » qui viserait une nouvelle fois à laver le cerveau des jeunes enfants en les incitant à participer à de gigantesques partouzes.

Cette énième croisade (qu’on sent un peu réchauffée) ne résiste bien-sûr pas à la vision du film qui ne vise évidemment pas le public familial et cible uniquement les fans de comique troupier, en dessous de la ceinture. On a vu bien mieux dans le genre récemment (Neighbors 2 ou Bad moms) même si Sausage Party a le mérite de tenter des blagues communautaire un peu plus corrosives. En parodiant joyeusement le conflit israélo-palestinien et en moquant surtout les fous de Dieu dans une métaphore filée des récits religieux parfois croustillante. La fameuse séquence d’orgie générale fait partie des meilleurs moments d’un film qui ne fait malheureusement pas beaucoup rire, malgré l’abattage de comédiens qui font ce qu’ils peuvent pour transcender une écriture pas à la hauteur.

Gilles Hérail

Sausage Party, une comédie animée américaine de Conrad Vernon et Greg Tiernan, avec les voix de Seth Rogen, Kristen Wiig, Michael Cera, Paul Rudd et James Franco, durée 1h29, sortie le 30/11/2016

Visuels : © affiche et bande-annonce officielles du film
[Critique] du film « Sully » Tom Hanks, héros ordinaire fantasmé de Clint Eastwood
Mad Max Fury Road: George Miller propose sa version « Black and Chrome »
Gilles Herail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *