A l'affiche

[Critique] « Classe à part », un film vital de Ivan I. Tversovsky

[Critique] « Classe à part », un film vital de Ivan I. Tversovsky

22 septembre 2015 | PAR Yaël Hirsch

Acclamé dans tous les festivals de Karlovy Vary à Honfleur, le film du jeune réalisateur russe Ivan I. Tversovsky met en scène une histoire entre deux adolescents éduqués dans une « classe à part ». Un film à la fois social et intemporel sur les émois de l’adolescence en salles le 25 septembre.

[rating=4]


Déscolarisée pendant plusieurs années la brillante Lena retourne enfin à l’école. C’est un cours spécailisé nommé « cmasse d’adaptation » qui l’accueille. Là, elle rencontre le bel Anton avec qui elle commence une belle histoire d’amour. Mais aussi formidable soit le personnel enseignant et encadrant, il n’approuve pas le flirt entre la jeune-fille pleine de vie sur fauteuil roulant et son nouveau chevalier servant

Film réalisé avec une énergie formidable par un jeune et talentueux réalisateur de 26 ans, Classe à part transmue le document de psychologie en vraie fiction où l’on revit son adolescence avec des émotions intactes. Un film puissant et précieux à ne pas manquer.

Classe à part de Ivan I. Tversovsky, d’après le livre de Ekaterina Murashova, avec Nikita Kukushkin, Philipp Avdeev, Masha Poezhaeva, Russie, Arizona Films,1h25, sortie le 25 septembre 2015.

Black dot campaign : Une campagne contre les violences conjugales
Des journalistes dans la peau des migrants
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *